/*

Chargement du four et cuisson

Vous êtes ici : Accueil » art et pratiques des cuissons rapides » Chargement du four et cuisson
Chargement du four et cuisson

Chaque potier a ses habitudes de cuisson, qui toutes se valent. L’essentiel est de la contrôler sans cesse, de consigner les résultats sur des tableaux et de tenir des livres de bord, afin de comparer les résultats de cuissons consécutives.
La cuisson ne s’apprend pas du jour au lendemain et engendre bien des frustrations. Néanmoins, avec de la persévérance, elle se révèle une expérience passionnante.
De nombreux accessoires permettent de charger les pièces, selon leur mise en œuvre et la cuisson.

Les accessoires

  • Pour charger un four, vous avez besoin de plaques de chargement et de quilles. Essayez de placer les pièces lourdes en bas et les objets légers plus en hauteur. Les plaques sont séparées par des quilles, disposées à des écarts réguliers sur les bords, et toujours par trois. Elles doivent être placées les unes au-dessus des autres d’une plaque à l’autre.
  • Les quilles sont de hauteurs et de formes variables. Vous pouvez les empiler. Les pernettes à trois pointes servent à rehausser les pièces par rapport à la plaque, en général quand le dessous est émaillé. Les pointes se cassent, ce qui permet de retirer l’objet. Vous devez ensuite meuler les traces laissées dans la glaçure.
  • Pendant les cuissons à haute température, de petites gouttes de glaçure risquent de tomber sur les plaques. Enduisez-les d’une bouillie d’alumine, de silice ou de kaolin que vous trouverez dans le commerce. Pour en fabriquer, mélangez deux parts d’alumine et une part de kaolin. Renouvelez cet enduit selon les besoins.

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié