Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ARTS ET DECORATION

Invention d’un artefact urbain,les dalles

Vous êtes ici : » » Invention d’un artefact urbain,les dalles ; écrit le: 27 février 2013 par La rédaction

Invention d'un artefact urbain,les dallesDepuis la révolution industrielle, l’artificialisation accélérée du milieu urbain constitue sans doute une réponse aux attentes d’une société qui, de façon inéluctable, quitte la boue séculaire des campagnes pour s’installer en ville. Le contrôle par la technique du sol de la ville procède d’une généalogie qui passe par le pavage, puis par l’application de bitume, la construction de réseaux d’égout, de trottoirs et de caniveaux. Sont ensuite à l’œuvre la rationalisation de la circulation automobile, l’institution de sens uniques de circulation et l’installation de feux de croisement.

Dans cette progression vers l’artificiel, la dalle constitue un progrès ultime. Le sol est toujours sec, démontable, les réseaux restent accessibles, les véhicules circulent sans obstacle dans ses entrailles, les piétons disposent de vastes espaces à sec et proté­gés des automobiles. La dalle réalise un rêve de pacification de la ville : elle supprime la violence urbaine associée dès les années vingt au développement de l’automobile ; elle résout les conflits entre les différents usages du sol urbain ; elle empêche enfin les accidents sanglants que provoquent les véhicules motorisés. En ce sens, l’urbanisme de dalle constitue une sorte de paradigme de la ville du futur ou de demain telle qu’avaient pu la rêver avant- guerre les architectes du Mouvement moderne.



Pourtant, parmi les espaces publics contemporains, la dalle cristallise sans doute les critiques les plus virulentes. On stigma­tise son caractère inhumain et dangereux, son inconfort. Il y fait trop chaud et trop froid, la lumière y est trop crue. Aujourd’hui la destruction des dalles construites en France dans les années soixante — soixante-dix est souvent envisagée, même si pour des rai­sons techniques et économiques elle ne se réalise pas ou du moins pas complètement. C’est ce paradoxe, un espace urbain idéal — un espace urbain détestable, qui constitue le point de départ de notre interrogation. On analysera les origines et les raisons qui ont pu justifier et permettre leur réalisation en France dans les années soixante. Enfin on tentera d’examiner leurs principales caractéris­tiques et de donner quelques pistes de travail pour les améliorer.Invention d'un artefact urbain,les dalles

Vidéo : Invention d’un artefact urbain,les dalles

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Invention d’un artefact urbain,les dalles

https://www.youtube.com/watch?v=bi2wKOBpWDo

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles