Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ARTS ET DECORATION

La taie d’oreiller

Vous êtes ici : » » La taie d’oreiller ; écrit le: 9 mars 2012 par La rédaction

La taie d'oreillerLa taie portefeuille est un grand classique en matière de linge de lit. C’est la forme de housse la plus pratique et la plus simple à réaliser. Les pièces dessus et dos sont assemblées en un rien de temps. Quant au tissu utilisé ici, à la fois souple et résistant, il facilite d’autant le travail de confection. Cette forme de taie est également employée pour les coussins décoratifs.

Les mesures

Commencez par prendre les mesures de votre oreiller, qu’il soit de taille standard ou non. Puis décidez des éventuelles fini­tions que vous souhaiterez y apporter.



Ici, un volant plat, surligné d’un bourdon courant tout autour de l’oreiller et travaillé avec un fil à broder de coloris contrasté, lui donne une note originale.

Le métrage de tissu

Pour une taie carrée de 60 cm de côté, il vous faut 1 m de tissu en 1,50 m de largeur. Vous pouvez adapter ces mesures à la forme de votre oreiller.

Pour un volant plat de 4 cm de largeur, ajoutez à la longueur et à la largeur de la taie 8 cm supplémentaires + 2 cm pour le volume de l’oreiller.

La coupe

Sur l’envers du tissu, tracez un carré de 60 cm de côté, un rec­tangle de 60 cm x 40 cm et un autre de 60 cm x 25 cm. Coupez les trois pièces à 2 cm du tracé.

Sur le dessus du carré, tracez un second carré interne à 5 cm du bord (4 cm de largeur pour le volant +1 cm de réserve pour la couture). Ce carré interne n’est pas à découper ; il vous ser­vira de repère pour la réalisation du volant.

La taie d'oreiller

Vidéo : La taie d’oreiller

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : La taie d’oreiller

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles