Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ARTS ET DECORATION

L’Art : Hals Frans vers 1580-1666 Peintre

Vous êtes ici : » » L’Art : Hals Frans vers 1580-1666 Peintre ; écrit le: 29 mars 2012 par La rédaction

L'Art : Hals Frans vers 1580-1666  PeintreSes origines et sa formation de peintre sont mal connues – c’est le cas de beaucoup d’artistes de cette époque. On sait toutefois qu’elle s’est déroulée à Haarlem, comme celle de son frère Dirk. Son premier tableau connu et certain est un portrait qui date de 1613. Alors que Hals a déjà plus de trente ans. C’est vers 1616 qu’il émerge assez brusquement comme l’un des meilleurs portraitistes de l’école hollandaise.

Francs  Hals peint un grand nombre de portraits collectifs ou individuels de la bourgeoisie hollandaise du XVIIe siècle. Ce sont des membres d’une même corporation, de conseils d’administration, de milices qui désirent être peints tous ensemble. En 1616. il réalise le Banquet des officiers du corps des archers de Saint- Georges ; en 1633, la Réunion des officiers du corps des archers de Saint-Adrien ; en 1664, Les Régentes de l’hospice des vieillards.



On y voit des notables satisfaits de leur existence et conscients de leurs responsabilités, dont le regroupement pose parfois des problèmes à l’artiste : l’« uniforme » noir à col blanc des régentes oblige le peintre à imaginer une composition en zigzag, à jouer avec les formes différentes des grands cols et des positions des mains pour éviter la monotonie. Les officiers de Saint-Georges ou les arquebusiers offrent moins de difficultés avec leurs écharpes chatoyantes et leurs drapeaux roulés ; ce sont des hommes en train de festoyer : l’artiste peut traiter certaines parties du tableau comme une scène de cabaret. D une touche rapide et puissante, Hals saisit la personnalité de chacun des participants,

Qui semblent pris sur le vif. Il varie les positions et les décors, pour rendre vivantes et naturelles ces grandes réunions bourgeoises ou militaires. Derrière les régentes austères, l’espace est creusé par un tableau de paysage, tandis que les arquebusiers se réunissent dans une salle éclairée par de grandes fenêtres donnant sur des frondaisons.

Les portraits individuels issus de la vie quotidienne abondent aussi dans l’œuvre de Hals : Portrait d’un couple (1622), Joyeux Buveur (1627/1629), ou encore la célèbre Bohémienne (1628), à la large figure réjouie et à la chevelure en désordre. Frans Hals apparaît comme un précurseur. Au XIXe siècle, des peintres comme Manet vont célébrer sa manière de peindre, moderne, vivante et audacieuse

Vidéo : L’Art : Hals Frans vers 1580-1666 Peintre

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : L’Art : Hals Frans vers 1580-1666 Peintre

https://www.youtube.com/watch?v=I2WA20uJ960

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles