Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ARTS ET DECORATION

Le musée : Fonctions et Missions

Vous êtes ici : » » Le musée : Fonctions et Missions ; écrit le: 30 mars 2012 par La rédaction

Le musée : Fonctions et MissionsLe musée : fonctions et missions

Le musée a pour fonction la conservation des collections permanentes qu’il abrite et pour missions la gestion et la présentation de ce patrimoine au public.

Les fonctions:

Le musée est avant tout un lieu de conservation : il abrite et préserve une collection permanente d’objets et de peintures qui appartiennent au patrimoine national.
La seconde fonction du musée est la mise à disposition du public de ses collections. Les objets et les peintures y sont donc exposés et donnés à voir, moyennant ou non un droit d’entrée. Un musée n’expose pas toutes les œuvres en sa possession. Certaines pièces secondaires sont accessibles aux seuls spécialistes. En ce qui concerne la peinture, le manque de place, de cohérence par rapport aux toiles déjà exposées, un mauvais état de conservation ou une valeur discutable font que certaines toiles restent dans les réserves.



Les missions du musée:

Gérer et accroître les collections. Cette mission d’acquisition nécessaire à toute collection implique des choix culturels et une politique d’achat cohérente (patrimoine national) soutenue par des moyens financiers. Ces fonds peuvent provenir du musée lui-même, de souscriptions, de dons ou d’une aide de l’État par la Réunion des musées nationaux (RMN).
Conserver est une mission d’étude, de classement, d’entretien et de sécurité. Toute œuvre entrée à l’inventaire d’un musée lui appartient définitivement. Chaque peinture achetée, reçue en don ou prêtée par l’État est inventoriée (identifiée) sur un registre où figurent, en regard d’un numéro d’inventaire, le nom de l’artiste, lorsque celui-ci est connu, le titre et la date de l’œuvre, la technique picturale utilisée, la nature et la taille du support, un descriptif, la provenance et la date d’entrée au musée.
Faire connaître. Le musée a la mission d’instruire le public, de lui présenter les grandes œuvres tout en lui facilitant l’accès aux collections. Afin de l’inviter à fréquenter ses lieux, il varie les expositions, publie, s’adjoint un service pédagogique à destination du jeune public et a instauré en novembre « L’invitation au musée ».

Les laboratoires : mieux connaître pour préserver:

La création de laboratoires spécialisés communs au CNRS et au ministère de la Culture a permis le développement de la recherche. Elle porte sur la date, l’état de conservation et la structure des œuvres (pigments et supports). L’analyse scientifique est devenue un outil précieux. Elle permet d’affiner le travail et les connaissances des conservateurs. Bien que les découvertes scientifiques complètent le savoir des professionnels de la conservation et des historiens d’art, elles ne permettent pas toujours de trancher dans le cas d’attributions incertaines, à l’exemple du Concert champêtre dit de Titien, longtemps attribué à Giorgione.

le musée du louvre:

Du palais royal au musée:

L’histoire du Louvre, forteresse, palais royal puis musée, est liée à l’histoire de France. De la forteresse de Philippe Auguste (1190) au projet d’aménagement du Grand Louvre décidé par F. Mitterrand en 1981 et réalisé de 1984 à 1993 par leoh Ming Pei, le palais se sera agrandi et modifié. La collection royale du Louvre doit son origine aux œuvres prestigieuses acquises par François Ier. Ses successeurs perpétueront un mécénat d’État qui se prolongera sous la République.

Le Louvre offre aux artistes la Grande Galerie et le Salon carré:

En 1682, Louis XIV abandonne le Louvre pour Versailles. Dix ans plus tard, l’Académie de peinture et de sculpture s’installe au Louvre, ainsi que quelques artistes logés par le roi
(Chardin, David, etc.). Cette décision renoue avec la tradition antique du musée d’Alexandrie, qui entretenait aux frais du public les intellectuels que l’on voulait honorer.
En 1699, l’exposition de l’Académie royale s’installe dans la Grande Galerie puis, à partir de 1725, le salon carré du Louvre l’accueille, lui donnant son nom de Salon. En 1747, les
artistes réclament l’exposition des collections royales ; l’avènement des musées publics semble incontournable.

Le musée du Louvre:

La Révolution française engage l’appropriation des biens nationaux et crée un lieu neutre, le musée, qui fait abstraction de tout contexte religieux et symbolique.
Elle instaure quatre domaines, toujours d’actualité : les arts, l’histoire, les sciences de la nature et les techniques. Afin d’échapper au pillage et à la destruction, les pièces des maisons royales sont regroupées en urgence au Louvre.
Le 10 août 1793, date anniversaire de la chute de la royauté, la Convention décide d’ouvrir la Grande Galerie du Louvre et les collection royales au public.

Le nouveau ou Grand Louvre:

Le Louvre, après des travaux d’aménagement et d’agrandissement (ouverture de l’aile Richelieu en 1993) qui ont doublé sa surface d’ex-position, est devenu le plus grand musée du monde avec 43 000 m2 de salles. Quatre-vingt- dix pour cent de ses chefs-d’œuvre y sont exposés en permanence. Il reçoit environ cinq millions de visiteurs par an. Ce musée regroupe toutes les formes d’art jusqu’au XIXe siècle en sept départements. Le Salon carré est la salle la plus prestigieuse, il expose les chefs-d’œuvre du XVIe siècle de la peinture italienne.
L’inauguration du Grand Louvre a eu lieu le 10 août 1993, date du bicentenaire de sa création.

Vidéo : Le musée : Fonctions et Missions

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Le musée : Fonctions et Missions

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles