Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ARTS ET DECORATION

Le patron de la couture

Vous êtes ici : » » Le patron de la couture ; écrit le: 5 mars 2012 par La rédaction

Le patron de la couture Le choix d’un patron

La taille d’un patron

La taille du modèle doit être clairement indiquée sur la pochette et un tableau des mensurations doit accompagner le patron. Vérifiez que ces dimensions correspondent à ce que vous souhaitez. La normalisation des tailles a réduit les différences d’une maison à l’autre, mais des écarts persistent encore et certaines marques peuvent vous convenir nette­ment mieux que d’autres.

Si vous hésitez entre deux tailles, préférez la plus grande des deux. Il est toujours plus facile d’ef­fectuer une retouche en réduisant les pièces qu’en les agrandissant. Si vos mensurations dif­fèrent entre le haut et le bas du corps, achetez un patron dans chacune des tailles, par exemple un 40 pour le haut et un 42 pour le bas. C’est plus onéreux, mais le résultat sera meilleur.



Il existe également des patrons multitaille où chaque taille est représentée par un tracé différen­cié (pleins, pointillés…) ou de couleur.

Le descriptif du patron

Le patron de la couture Sur le descriptif joint au patron se trouve un schéma indiquant les principales coutures.

Lorsque ces dernières sont comprises, le schéma présente un seul trait correspon­dant au trait de coupe ; les réserves de couture et tes ourlets étant mentionnés séparément. Sur les patrons de bonne qualité, les contours des pièces sont cernés de deux traits. Le premier, situé à l’intérieur de la forme, montre la ligne de cou­ture ; le second montre la ligne de coupe.

La notice doit aussi indiquer clairement le choix des tissus compatibles avec le modèle, ainsi que le montage des pièces, étape par étape. Enfin, un plan de coupe doit vous guider en fonction du type de tissu utilisé (uni, imprimé, avec ou sans « sens ») et les diverses largeurs existantes (90 cm ; 1,15 m ; 1,40 m ; 1,50 m, etc.).

Le report du patron

Le décalque sur papier de soie

Certains patrons nécessitent d’être décalqués sur une feuille de papier de soie. Les pièces, souvent imbriquées les unes dans les autres, parfois même superposées, se repèrent grâce à un graphisme propre : ligne hachurée, tirets, pointillés… ainsi que par un numéro ou une lettre.

Procurez-vous en mercerie du papier de soie en grandes feuilles. Avant de relever les pièces du patron, repassez le papier au fer sec, en position « soie ». Placez la feuille de papier sur une table, maintenez-la sur deux côtés avec du ruban adhé­sif et glissez le patron par-dessous. Dessinez le contour des pièces à l’aide d’un crayon à papier. Indiquez les repères de montage, le nom des pièces, leur lettre ou leur numéro, le droit-fil et éventuellement les lignes de pince ou de pli. Aidez-vous d’une règle pour les lignes droites. Relevez chaque pièce séparément et coupez en suivant le bord extérieur du tracé.

La modification d’une pièce

La méthode du relevé est également utilisée sur un patron classique lorsqu’une pièce doit être modi­fiée, qu’il s’agisse de l’élargir ou de la réduire. Reportez le contour de la pièce sur une feuille de papier de soie avec un crayon à papier, puis appor­tez-y les modifications nécessaires. Quand vous avez terminé, gommez le tracé initial aux endroits rectifiés avant de couper la pièce le long des bords extérieurs. Dans le cas d’un patron multitaille, découpez les pièces le long du tracé correspondant à votre taille, en différenciant si nécessaire les tra­cés pour le haut et le bas du corps.

Le placement des pièces

Si votre patron ne contient pas de schéma de pla­cement indiquant la largeur de la laize et le sens du tissu, voici quelques précisions :

–  pliez le tissu en deux, dans le sens de la lon­gueur, endroit contre endroit ;

sélectionnez les pièces du patron comportant une ligne « de milieu » (le plus souvent en pointillé, sur un bord extérieur) ; elles doivent être placées prioritairement sur la ligne de pliure du tissu. Les autres pièces seront disposées autour ;

–    positionnez chaque pièce selon l’indication droit-fil, laquelle doit rester parfaitement paral­lèle au droit-fil du tissu.

Les règles énumérées ci-dessous sont à suivre en fonction de la nature du support à travailler :Le patron de la couture

–   pour les tissus « avec sens » (velours, satin, imprimés, gabardine, fausse fourrure, etc.), véri­fiez avant de couper que toutes les pièces sont placées dans le bon sens. Prévoyez un mé­trage un peu plus impor­tant que pour les autres = tissus car, les pièces ne  pouvant être imbriquées, les chutes sont plus nombreuses ;

–  sur les tissus à rayures symétriques, les pièces du patron peuvent être placées tête-bêche ;

–  lorsque vous pliez en deux les tissus à carreaux, vérifiez que les rayures horizontales et verticales coïncident aussi bien en largeur qu’en longueur ;

–  sur les tissus imprimés « avec sens », disposez toutes les pièces dans le même sens.

Vidéo : Le patron de la couture

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Le patron de la couture

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles