Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ARTS ET DECORATION

Le vêtement : La laine

Vous êtes ici : » » Le vêtement : La laine ; écrit le: 17 mars 2012 par La rédaction modifié le 22 octobre 2018

Le vêtement : La laineLa laine est une fibre d’origine animale provenant «lu mouton. Seules les fibres issues de cet animal peuvent être appelées laine. Protéine kératinique très complexe, composée de dix- neuf acides aminés, la laine est impossible à reconstituer en laboratoire.

La laine : une fibre complexe

□   Le poil de laine est produit par le bulbe pileux. Les glandes sébacées sécrètent une graisse, la cholestérine, qui enduit le filament d’un revêtement protecteur. Les glandes sudoripares sécrètent sueur et graisse, qui forment le suint.



□   À l’œil nu, la laine est formée de fibres frisées d’une longueur variant de 3 a 30 cm. Au microscope, la fibre est ronde, faite d’écailles superficielles et rugueuses agencées comme les tuiles d’un toit. La cuticule, imperméable à l’eau les recouvre.

□   La laine est une fibre hygroscopique. Elle peut absorber 50 % de sa masse d eau. Elle retient très doucement le liquide – ou la transpiration – et le laisse évaporer très lentement.

□   La laine détient un puissant pouvoir adiathermique. Cette qualité provient du fait qu’elle est mauvaise conductrice de chaleur, sa structure physique renfermant une trop grande quantité d’air. Elle offre donc un effet isolant au froid et au chaud. Ce pouvoir naturel en fait un matériau unique pour les revêtements – sol et sièges – des avions.

L’extraction de la fibre

□   La tonte annuelle se fait à la main ou mécaniquement. Une nouvelle méthode chimique d’épilation indolore permet d’obtenir des toisons de qualité.

□   Dans un premier temps, les laines d’une même toison sont triées selon des cri- tères précis : longueur, épaisseur, finesse, élasticité, teneur en suint, blancheur. Puis la laine subit un lavage ou dessuintage qui permet l’élimination du suint et de la cholestérine.

□   L’épaillage permettra à la laine d’être débarrassée des débris végétaux restes dans la toison. Enfin, l’ensimage donnera de la souplesse et du glissant à la fibre par projection d’une émulsion de 2 à 5 % d huile.

 Utilisation et qualité de laine

□   Les fibres de laine sont classées en différentes catégories : celle de premier choix, la laine secondaire, les blousses, issues des déchets de la filature, et la laine de reconnaissance ou recyclée.

□   La laine peignée est réalisée avec des fibres longues et fines pour des tissus au toucher sec. Le fil-à-fil, le prince-de-galles, le pied-de-poule servent à la confection des costumes et des tailleurs. La laine cardée est composée de fibres plus gros­sières et irrégulières. Les tissus cardés sont doux et moelleux, feutrés ou grattés. On en fait du tweed, des draps pour manteaux, du loden ou du velours.

□   Le feutrage est une pratique ancestrale. Sous l’action de l’humidité, de la cha­leur et de la pression, les fibres s’entremêlent. Les écailles et les poils forment un tissu épais et dur, le feutre, utilisé pour les chapeaux et les tables de billard.

Les labels :

Un label : la Woolmark

Les producteurs de laine d’Australie et de Nouvelle-Zélande fondèrent en 1937 l’international Wool Secrétariat (IWS). Cet organisme chargé de la promotion de la laine à travers le monde créa, en 1964, un label : la Woolmark. Pour pouvoir apposer l’étiquette Woolmark, le confec­tionneur doit respecter toute une série de conditions. La plus importante concerne l’utilisation de la laine : elle doit provenir directement de la tonte du mouton sans avoir jamais servi. Depuis, et face au développement des tissus mixtes, l’IWS a élargi ses labels, mais en gardant des critères stricts d’identification.

Le vêtement : La laine

Ce sigle indique que le vêtement a été réalisé à partir d’une laine vierge issue de la première tonte du mouton. Sans indication supplémentaire, le vêtement ne peut être lavé et doit être nettoyé à sec, alors que la mention « lavable en machine » indique au contraire la possi­bilité de mettre l’article dans l’eau.

Le label Woolblendmark s’applique aux articles tissés ou tricotés avec au moins 60 % de laine vierge, quelle que soit la fibre complémentaire. Cette qualité de laine peut avoir subi un traitement irré­trécissable, auquel cas elle peut être lavée en machine au cycle laine mais sans séchage en tambour. La mention « lavable machine » est alors indiquée.

Spécialement conçue pour l’été, la Cool Wool est une laine vierge dont la parti­cularité est d’être très fine avec un tou­cher sec. Elle permet la réalisation de costumes et de tailleurs, mais aussi de vêtements drapés très souples.

Le << génie des alpages »

Il existe plus d’un millier d’espèces de moutons, avec chacune des laines de textures très différentes. La plus recherchée au monde est la laine du mérinos.

Les ancêtres du mérinos, variété australienne de mouton qui produit la laine la plus fine, sont espagnols. Le roi d’Espagne en offrit à la maison d’Angleterre qui les implanta en Aus­tralie. Un mouton mérinos peut produire jusqu’à 8 000 km de laine par an, soit près d’un kilomètre de fibre par heure. Ces dernières sont courtes (de 30 à 125 mm) et fines (de 18 à 25 microns).

Vidéo : Le vêtement : La laine

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Le vêtement : La laine

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles