Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ARTS ET DECORATION

Le vêtement : Le thermocollage

Vous êtes ici : » » Le vêtement : Le thermocollage ; écrit le: 22 mars 2012 par La rédaction

Le vêtement : Le thermocollage C’est une technique qui permet de coller à chaud des renforts sur certaines parties de vêtements (devant, col, poignet, etc.). Un matériel adapté, répondant à des critères de fonctionnement précis, un support et une enduction adaptés au tissu, sont requis pour obtenir un thermocollage de qualité.

Le renfort

□ Appelé le plus souvent thermocollant, mais aussi entoilage, support textile sur lequel est appliqué une enduction ; il doit :



–  rendre indéformable les parties de vêtement thermocollées ;

–  donner un aspect régulier et net au vêtement fini ;

–  assurer la tenue et la souplesse du vêtement dans le temps.

□   Sa qualité dépend de la nature du support choisi, des produits et des procédés d’enduction.

Le matériel le plus couramment utilisé

□ La couturière utilise un fer à repasser. Une entre­prise réalisant des petites productions utilise une presse à thermocoller. Les éléments sont disposés sur le plateau inférieur, le plateau supérieur est abaissé. Le plateau inférieur, actionné par un pis­ton, permet d’exercer une pression verticale sur le plateau supérieur. La température de chauffe et la durée doivent être réglées en fonction du tissu.

□   Une entreprise réalisant de plus grandes pro- plateau ductions utilise une machine à thermocoller en mfeneur continu à régulation thermique. Les éléments pla­cés sur la bande transporteuse se déplacent entre deux zones de chauffe. La température et la durée sont réglées au préalable en fonction du tissu. Le rouleau de pression équipant cette machine permet de diffuser l’air et la chaleur sur toute la surface des éléments. On évite ainsi le lustrage (brillance obtenue par la pression et la chaleur sur le tissu) et l’aplatissement des poils (velours). 11 per­met un thermocollage homogène.

Les thermocollants

■  Des entoilages aux thermocollants

L’entoilage est un élément de toile dite tailleur, dont la qualité dépend du vête­ment sur lequel il va être appliqué. Il sert à soutenir divers éléments d’un vêtement (devant, revers, col, etc.). Il est fixé sur l’envers du tissu par un point main ou à l’aide d’une machine spéciale. Les entoi – lages, encore utilisés en haute couture, ont disparu peu à peu du le prêt – à – porter dans les années 60, pour être remplacés par des entoilages collants appelés plus couramment thermocollants.

■    Les principaux supports

–    Le chaîne et trame, support tissé, non extensible, est utilisable sur un tissu de même nature, d’origine naturelle ou synthétique.

–    La maille, support tricoté, est utilisable pour les vêtements en jersey. La diffé­rence d’élasticité entre le tissu et le ther­mocollant ne doit pas dépasser 10 %.

–    La maille tramée, support tricoté avec des fils supplémentaires dans le sens de la largeur, est utilisable pour des tissus synthétiques, extensibles dans un seul sens.

–    Le non-tissé, support composé d’une association de fibres liées chimique­ment ou thermiquement, forme une nappe et est utilisable pour tous les types de tissu.

■   Les principales enductions

Ce sont des matières thermoplastiques dont les températures de fusion dépen – dent des supports utilisés et des appli­cations. Ces matières vont ensuite conditionner l’entretien du vêtement.

–   Les polyamides sont les types d’enduction les plus couramment utili­sés. Leur température de fusion se situe entre 100 °C et 160 °C, ce qui permet une utilisation sur une large gamme de tissus. Ils résistent aussi bien au lavage qu’au nettoyage à sec. Ils peuvent se fixer sur le tissu avec tous les types de matériels à thermocoller.

–     Les polyéthylènes peuvent être à basse densité, pour les vêtements lavables, ou à haute densité, pour les vêtements qui nécessitent un nettoyage à sec. La température de fusion est de 160 °C. Ils peuvent se fixer sur le tissu avec un fer à repasser.

–    Les polychlorures de vinyle deman­dent une température de fusion qui se situe entre150 °C et 160 °C. Ils résistent au lavage mais ont tendance à durcir au nettoyage à sec. Cette enduction reste la meilleure pour les tissus enduits sili- conés (imperméables). Ils peuvent se fixer sur le tissu avec tous les types de matériels à thermocoller.

■   Le choix d’un thermocollant

L’évolution constante des performances d’un thermocollant doit amener la cou­turière et le confectionneur à le choisir en fonction de son utilisation (en fonction du tissu choisi pour fabriquer le vêtement). Il doit avoir la meilleure adé­quation possible avec les procédés de thermocollage. Dans tous les cas, faire un essai sur le tissu.

■   Un nouveau thermocollant

Le kufner double strech est un nouveau thermocollant tissé dont l’élasticité en chaîne et trame assure une homogé­néité parfaite avec le tissu extérieur. C’est un thermocollant très doux au tou – cher, qui a l’avantage de donner une tenue stable, un rétrécissement quasi­ment nul au vêtement, et une grande résistance au nettoyage à sec.

Vidéo : Le vêtement : Le thermocollage

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Le vêtement : Le thermocollage

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles