Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ARTS ET DECORATION

Le vêtement : Les chlorofibres

Vous êtes ici : » » Le vêtement : Les chlorofibres ; écrit le: 19 mars 2012 par La rédaction

Le vêtement : Les chlorofibresLes chlorofibres, matières synthétiques, sont réalisées à partir de PVC (polychlorure de vinyle), dont la base est issue de pro­duits naturels dérivés du sel marin d’une part, du charbon ou du pétrole d’autre part. C’est une des rares fibres chimiques à n’être commercialisée qu’en fibres coupées.

Une famille étendue

□  Le terme chlorofibre s’applique à l’ensemble des fibres issues du PVC. Les pre­mières chlorofibres ont été réalisées en 1949 par une filiale du groupe Rhône Pou­lenc, la société Rhovyl, qui en a fait une marque déposée. Elles sont essentielle­ment destinées à la confection de vêtements et de sous-vêtements en maille.



□  La fibre est mélangée à d’autres fibres (entre 70 % et 85 % de chlorofibre), soit en mélange intime au moment de la filature, soit par association dans une même étoffe de fils de natures différentes au cours du tissage ou du tricotage. La chloro­fibre, tout en gardant ses propriétés, intègre celle des autres fibres.

□   Rhovyl a élaboré douze labels différents, parmi lesquels : Rhovyl’ON : sous-vête­ments et lingerie de nuit ; Rhovyl’UP : pour tous les vêtements de sport ; Rhovyl’AS : antibactérien pour les vêtements de sport, la chaussette et la corsèterie ; Rhovyl’FR : vêtements de protection et vêtement techniques ; Rhovyl’MOHAIR : pull-overs et gilets au toucher doux ; Rhovyl’LIN : vêtements développant les propriétés du lin ; Rhovyl’LAINE : chaussettes, collants, pull- overs ; Rhovyl’COTON : T-shirts et sous-vêtements ; Rhovyl’SOIE : sous-vêtements techniques et lingerie.

Des propriétés multiples

□  Les chlorofibres ont la propriété d’être ininflammables. Elles ne brûlent pas et n’émettent pas de gouttelettes ; toutefois, elles peuvent dégager des gaz toxiques sous l’effet de la combustion. Elles sont très souvent utilisées pour les vêtements de protection dans l’industrie.

□  Les propriétés absorbantes sont faibles. Les chlorofibres ne se chargent en eau que par capillarité et ne subissent donc pas d’augmentation de poids. Cette qualité en fait une fibre qui sèche rapidement tout en gardant une extrême solidité, même mouillée. Insensibles aux produits chimiques minéraux, les chlorofibres réagissent aux solvants organiques (trichloréthylène) et aux phénols (créosote).

□   L’imperméabilité des chlorofibres augmente leur résistance aux agents de des­truction, micro-organismes et champignons apportés par l’eau. Ces textiles ne pourrissent pas, ne moisissent pas et résistent à l’eau de mer. Ils ont un fort coeffi­cient d’isolation thermique, électrique et acoustique, et gardent toutes leurs pro­priétés au froid.

Conditions générales d’entretien

Les solvants qui conviennent sont les détachants usuels à faible teneur aroma­tique, white-spirit et éther. Le lavage se fait à la main ou en machine à l’eau froide. Le séchage est effectué à l’air libre ou en séchoir rotatif à basse température. Les chlorofibres étant infroissables, il n’est pas recommandé de les repasser.

Rhovyl’eco

Une bouteille d’eau métamorphosée en pull-over

La fibre Rhovyl’ECO est réalisée à partir du recyclage des bouteilles en plastique de consommation courante.

Pour pouvoir utiliser les copeaux issus de la récupération et du broyage des bou­teilles en PVC, il a fallu développer des processus spécifiques de filtration liés à la présence :

–    des corps étrangers non éliminés au cours des opérations de tri sélectif et de récupération des bouteilles (bouchons en polyéthylène, étiquettes en papier et colle) ;

–     d’additifs, employés à hauteur de 15 % dans le PVC des bouteilles.

La production de chlorofibres se fait en deux temps. Au cours d’une opération de filage, le collodion va former des fila­ments. Différents traitements thermiques et mécaniques vont permettre la transfor­mation de ces filaments en fibres textiles. Après une opération de finissage, les fibres peuvent être teintes.

Le label Rhovyl’ECO est attribué aux pro­duits composés à 70 % minimum de PVC recyclé, mélangé à d’autres fibres comme l’angora, la laine, le chanvre.

La fibre obtenue est ensuite utilisée pour la confection de pull-overs, de bonnets, de chaussettes et de gants.

Des vêtements antidouleur

Douceur, isolation contre le froid, évacua­tion de l’excès d’humidité vers l’extérieur forment les principales propriétés des vêtements à base de chlorofibres. Considé­rés comme des vêtements antidouleur, ils sont notamment recommandés pour les rhumatismes.

Vidéo : Le vêtement : Les chlorofibres

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Le vêtement : Les chlorofibres

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles