Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ARTS ET DECORATION

Le voyage sentimental : entre la seconde moitié du XVIe et le début du XVIIe siècle

Vous êtes ici : » » Le voyage sentimental : entre la seconde moitié du XVIe et le début du XVIIe siècle ; écrit le: 31 janvier 2014 par La rédaction

Le voyage sentimental.Entre la seconde moitié du XVIe et le début du XVIIe siècle, la pratique du voyage est devenue peu à peu une institution pour la formation des classes diri­geantes anglaises. Aux Anglais se sont joints ensuite les français, les Flamands, les Hollandais, les Alle­mands, les Suédois et d’autres encore provenant de ions les pays d’Europe. Une foule de voyageurs toujours plus nombreuse à chaque décennie est arrivée en Italie. Les “touristes”, au Siècle des lumières, for­ment, selon De Seta, une académie itinérante sans précédent dans l’histoire de la civilisation occidentale : » ‘Ile se consacre non seulement à l’étude des clas­siques et des antiquités, mais aussi à celle des autres mondes. En même temps, un sentiment européen commun prend naissance, dont Montaigne a déjà fait dat, sentiment souligné après lui par le docteur Johnson et qui prend forme malgré les divergences reli­gieuses. Rome est d’abord l’axe central, puis l’attention se déplace vers Naples, Herculanum, Pompéi, Paes- inin et la Sicile. L’antique, l’exotique, le folklorique composent la gamme des plaisirs esthétiques. Chaque voyageur vit son voyage en Italie comme l’évocation d’un mythe qui se mélange aux souvenirs des clas­siques, des poètes latins, des légendes, des images des icstes de Rome qu’avaient offertes des artistes comme l’iranèse. Intellectuels et peintres recherchent le voyage même comme mythe. Voyageurs et védutistes se retrouvent dans une émotion commune et dans le sen­timent du paysage conquis. De Brosses, Addison, Ber­keley, Gibbon, Knight, Goethe, tout comme I . jones, Poussin, le Lorrain, Robert, Fragonard, Th. Jones, Wright of Derby, Ducros, Ilouël, Mackert, Corot.

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles