Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ARTS ET DECORATION

L’entoilage

Vous êtes ici : » » L’entoilage ; écrit le: 5 mars 2012 par La rédaction

L'entoilage Les généralités

L’entoilage consiste à intercaler entre deux épaisseurs de tissu une toile raide, qui maintient la forme cousue et l’empêche de se déformer.

Les triplures en non-tissé sont proposées en plusieurs épaisseurs et deux coloris : noir ou blanc ; elles permettent d’entoiler toutes sortes d’étoffes. Les modèles thermocollants, très pratiques, sont destinés aux cols ou aux revers plus qu’aux parementures car, à l’usage, ils finissent par cloquer.



Le choix et la découpe de l’entoilage

Le choix de l’entoilage

Divers matériaux sont utilisés selon la nature et l’épaisseur du tissu à entoiler :

–   les lainages épais sont entoilés avec de la toile de coton épaisse, de la toile de lin, de la toile de crin ou du non-tissé épais pour lainage ;

–   les lainages moins épais et les cotonnades sont entoilés à l’aide de triplure de coton à empesage permanent ou de non-tissé fin ;

–    les soieries et les tissus légers sont entoilés avec de l’organdi ou de la batiste (pour les toiles coton) et de l’organza (pour les soies).

La découpe de l’entoilage

L’entoilage doit s’insérer dans les contours internes de la pièce à monter. Coupez-le aux dimensions exactes de la pièce moins 2 mm, afin d’éviter qu’il ne soit pris dans les coutures.

La découpe s’effectue dans le droit-fil ou dans le biais, selon la nature de la pièce à entoiler :

–    taillez l’entoilage en suivant l’indication droit- fil du patron pour les pièces principales ;

–   taillez l’entoilage dans le biais pour doubler les cols, les bas de manche, les basques de veste et les ourlets.

 La pose de l’entoilage

La pose de l’entoilage simple

Posez l’entoilage au dos du tissu, après la coupe. Maintenez à l’aide de quelques épingles. Fixez le contour de l’entoilage (ou de la triplure) au tissu principal par un point de chausson .La première partie du point est piquée dans le tissu, tandis que la seconde ne traverse que l’entoilage. Réalisez de petits points sur le tissu, au niveau de la ligne de piqûre. Après le montage, les points pris dans la couture sont totalement invisibles.

La pose de l’entoilage thermocollant

Taillez la pièce d’entoilage sur le tracé effectué sur l’envers de la triplure. Réglez la chaleur du fer en fonction de la composition du tissu principal. Placez la face encollée sur l’envers du tissu et appliquez le fer à repasser pendant 10 secondes environ. Déplacez peu à peu le fer sur la surface à entoiler. Chaque nouveau contact de la semelle du fer sur la triplure doit chevaucher l’application précédente .

Lorsque l’entoilage est entièrement fixé, atten­dez une demi-heure avant de poursuivre le mon­tage, afin de permettre aux résines contenues dans la colle de la triplure de refroidir totalement.

L’assemblage de deux pièces d’entoilage

Il est parfois nécessaire de raccorder entre elles deux pièces d’entoilage. Voici deux manières dif­férentes de procéder.

La méthode de la superposition

Superposez le bord d’une première pièce sur le bord de la seconde, en les faisant se chevaucher sur 5 mm. Fixez à la machine, au point zigzag, ou à la main au point de chausson.

La méthode du raccord

Placez les bords des deux pièces face à face. Positionnez sur ce raccord une bande de toile à patron de 1 cm de largeur, coupée dans le biais. Bâtissez la bande de biais, piquez-en les deux bords, puis réalisez un point zigzag par-dessus l’assemblage.

À noter que les entoilages thermocollants se fixent toujours sur l’envers de l’étoffe, et que le raccord des bords se fait en vis-à-vis.

Vidéo : L’entoilage

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : L’entoilage

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles