Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ARTS ET DECORATION

Les boutonnières

Vous êtes ici : » » Les boutonnières ; écrit le: 12 mars 2012 par La rédaction

Les boutonnièresLes généralités

Le travail sur les boutonnières peut être effectué soit à la main soit à la machine. C’est une finition qui n’est pas difficile, mais qui nécessite beaucoup de soin et doit être réalisée avec un fil de très bonne qualité.

Les boutonnières subissent en effet des tractions et des étirements divers ; elles doivent donc être solides pour ne pas se déformer à l’usage.



La technique

Pour simplifier le calcul d’espacement de vos boutonnières, choisissez de poser un nombre impair de boutons. Pliez la partie à boutonner en deux, dans sa longueur ; placez une épingle en guise de repère. Poursuivez en procédant chaque fois par moitié, de chaque côté de ce repère. Pliez les espaces restants en deux et ajoutez des épingles à mesure.

La longueur de la boutonnière

Première méthode

Pour calculer la longueur d’une boutonnière, mesurez le dia­mètre du bouton. Ajoutez à cette mesure l’épaisseur du bou­ton + 2 mm pour l’aisance.

Seconde méthode

Cette autre façon de procéder nécessite l’em­ploi de bolduc. Le bolduc est un ruban ou un lien plat. Entourez le bouton, en sa partie la plus large, avec ce lien. Marquez au feutre le diamètre exact sur le ruban. La mesure finale doit être égale au diamètre + épaisseur du bouton + 2 mm pour l’aisance.

Conservez ce gabarit pour calibrer les autres boutonnières. Marquez le milieu de la patte de boutonnage avec un fil de bâti. Calculez l’intervalle entre les boutonnières et tracez la lon­gueur de chacune à la craie.

Les deux sortes de boutonnières

La boutonnière horizontale

Dite « de tension », cette boutonnière est perpendiculaire au bord du vêtement. Le bouton est placé sur le côté externe de la boutonnière. Cette méthode est utilisée sur les tissus épais, rigides ou rugueux.

La boutonnière verticale

Dite « de maintien », cette boutonnière est réservée aux tissus plus légers. Elle est parallèle au bord du vêtement et se situe, le plus souvent, sur la ligne centrale de la patte de boutonnage. Quant au bouton, il vient se loger au centre de la boutonnière.

La boutonnière verticale brodée main

Cette boutonnière se réalise en travaillant sur toutes les épais­seurs de la patte de boutonnage.

Préparez une aiguillée avec un fil adapté à ce travail.

Étape 1

Cernez le contour de la boutonnière en effectuant un rang de points de devant, puis fendez la boutonnière. Ne coupez pas le fil ayant servi à la phase préparatoire.

Étape 2

Reprenez le fil de cette aiguillée et travaillez au point de bou­tonnière, en recouvrant les points de devant.

Étape 3

À chaque extrémité, réalisez trois ou quatre points perpendi­culaires à la fente. Retravaillez ces fils au point de boutonnière, les nœuds dirigés vers l’ouverture, mais sans prendre le tissu comme dans le cas d’une bride.

La boutonnière horizontale brodée main

L’étape de préparation de cette boutonnière est identique à celle de la technique précédente.

Procédez ensuite aux trois étapes ci-dessous.

Étape 1

Travaillez le premier bord de la fente au point de boutonnière. Brodez l’extrémité placée vers l’extérieur de la patte, en diri­geant les points en éventail.

Étape 2

Poursuivez la broderie de la même façon que précédemment, sur le bord opposé de la fente de la boutonnière.

Étape 3

Terminez l’autre extrémité en réalisant trois ou quatre points perpendiculaires à la fente.

Brodez ces fils au point de boutonnière, les nœuds dirigés vers l’ouverture, sans engager le tissu dans les points.

La boutonnière brodée machine

Si votre machine ne possède pas de dispositif spécifique à la confection des boutonnières, voici la meilleure façon de procéder :

Étape 1

Marquez la longueur de la boutonnière à la craie, sur l’ouvrage. Décentrez l’aiguille de votre machine vers la gauche.

Étape 2

Réglez la machine sur le point zigzag, avec une largeur de 2 mm et une longueur située entre o et 1 mm.

Mettez en place le pied-presseur spécial « bourdon ».

Étape 3

Brodez un côté de la boutonnière. Pour les trois ou quatre derniers points, réglez la largeur du point sur 4 mm. Laissez l’aiguille piquée dans le tissu et faites pivoter l’ouvrage.

Étape 4

Brodez le second côté de la boutonnière en réglant à nouveau la largeur du point sur 2 mm. Relevez l’aiguille, positionnez le point sur 4 mm et réalisez encore trois ou quatre points sur l’autre extrémité de la boutonnière.

Terminez en fendant la boutonnière délicatement, avec la pointe d’un découseur.

Dispositif spécial « boutonnières »

Si votre machine est dotée d’un dispositif spécial « bouton­nières », les deux côtés de la boutonnière et les brides placées aux extrémités seront brodées automatiquement.

Avec la craie de tailleur, commencez par marquer l’ emplacement exact de la boutonnière.

Actionnez sur votre machine la fonction « boutonnières », puis réglez la largeur et la longueur du point de bourdon.

Appuyez sur la pédale ; la broderie s’exécute de manière auto­matique. Fendez ensuite la boutonnière à l’aide d’un découseur.

Le plus machine

Sur une machine électronique munie de ce dispositif, le choix du dessin de la boutonnière est assez vaste : de la forme la plus classique à des formes plus fantaisie.

Quelle que soit l’option choisie, vous serez à même, avec ce système, d’exécuter un travail de broderie régulier et d’une grande solidité. Le seul impératif étant la nécessité d’adapter la grosseur du fil et celle de t’aiguille à la nature du textile.

Vidéo : Les boutonnières

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Les boutonnières

← Article précédent: Article suivant:

Une réponse pour "Les boutonnières"

  1. hodaya  3 novembre 2012 at 8 h 04 min

    sur un gilet de fillette ou place t on les boutonnieres? a droite ou a gauche du vetement?

    Répondre

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles