Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ARTS ET DECORATION

Les differentes techniques utilisées en coiffure : Coupe Georges Hardy

Vous êtes ici : » » Les differentes techniques utilisées en coiffure : Coupe Georges Hardy ; écrit le: 27 février 2012 par La rédaction modifié le 12 novembre 2014

Les differentes techniques utilisées en coiffure : Coupe Georges HardyOrigine

La méthode de coupe sculptée au rasoir fut créée en 1947 par Georges HARDY (1903-1959).
La coupe sculptée au rasoir consiste a effiler, k “sculpter” la chevelure du client suivant son visage. Ce travail sera exécute uniquement sur cheveux laves et mouilles .

  • La nuque et le tour des oreilles doivent, pour une raison esthétique, paraître coupes le moins possible.
  • La tondeuse n’est jamais employée, sauf pour le client dont le système pileux est très fourni.
  • Le coiffage est exécuté au séchoir a l’aide d’une brosse plate (en sanglier) ou d’un peigne.

Différentes phases

  • Précautions: choix de la forme de la coiffure.
  • Coupe aux ciseaux : tour des oreilles, nuque .
  • Shampooing.
  • Démêlage, séparations.
  • Effilage au rasoir.
  • Contrôle et égalisation des pointes.
  • Coiffage au séchoir a main.
  • Finition du coiffage, laquage (facultatif).

Selon la coupe a exécuter, le désir du client ou la texture du cheveu, le tour des oreilles et la nuque peuvent être traites a Pres effilage.



Exécution

Ménager à la hauteur des tempes une zone de 2 centimètres de manière a obtenir a cet endroit un léger gonflant. Après cette zone réservée, continuer le modelage ou effilage jusqu’à l’oreille. Celle-ci sera protégée par le peigne (dents tenues vers le haut). Le rasoir est tenu “droit”, c’est-a-dire, le manche dans le prolongement de la lame.

  • Le modelage au rasoir : Ne jamais procéder a l’effilage au rasoir sans shampooing préalable. Ce shampooing traitant de préférence, outre son utilité hygiénique, facilitera l’effilage en ramollissant le cheveu, et le rendra plus malléable donc plus facile a coiffer. Le shampooing termine, ne pas trop essorer la chevelure. Tracer une raie médiane du front au vertex. Commencer l’effilage au rasoir par le devant, k 2 cm de la raie. Le peigne précède le rasoir en soulevant légèrement les cheveux. Procéder ainsi de l’avant au vertex en ménageant a la hauteur des tempes, une zone de 2 cm, de manière a obtenir a cet endroit un léger gonflant. après cette zone réservée, continuer l’effilage jusqu’à l’oreille ou jusqu’au trace du tour d’oreille si le travail aux ciseaux a été exécuté avant le shampooing.
  • L’effilage de la nuque : Pour la nuque, après avoir peigne les cheveux vers le bas, réaliser un fondu au rasoir pour les endroits non coupes aux ciseaux. Ce travail s’obtient grâce a un effilage au rasoir, qui donne un allongement de la nuque. Effiler d’abord de haut en bas. Ensuite ramener les cheveux en partant du haut, d’abord de droite a gauche et inversement. Cet effilage croise a pour but de permettre aux cheveux de s’imbriquer parfaitement les uns dans les autres et de faciliter le coiffage.
  • Contrôle d’effilage : Le contrôle et légalisation des pointes se réalisent comme une mise au carre. Commencer par la mèche frontale, puis progressivement, par petites mèches, aller jusqu’au vertex. Procéder de même pour les mèches du sommet gauche puis du droit en partant de chaque tempe. Pour l’arrière de la tête, le contrôle sera fait en prenant des mèches verticales.

La position des doigts et la tenue de la mèche détermineront la longueur des pointes à “moucher”

← Article précédent: Article suivant:

3 réponses pour "Les differentes techniques utilisées en coiffure : Coupe Georges Hardy"

  1. bruguiere  8 septembre 2012 at 12 h 17 min

    je cherche pour achter lelivre la coupe hardy

    Répondre
  2. VOLET  17 août 2014 at 12 h 45 min

    Je cherche le mail du petit fils de Georges HARDY coiffeur s’appelant Vincent MAGROU.Merci

    Répondre

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles