Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ARTS ET DECORATION

Les mouvement dans la peinture : Funk Art

Vous êtes ici : » » Les mouvement dans la peinture : Funk Art ; écrit le: 21 mai 2012 par La rédaction

Les mouvement dans la peinture : Funk Art

CONTEXTE

emprunté au jargon des jazz-bands de La Nouvelle-Orléans, le Funk Art se développe à San Francisco, en Californie, à partir de 1950. Le mot funk signifie « froussard, malodorant, scandaleux, glauque ».



CARACTERISTIQUES

Les représentations sont souvent érotiques, excentriques et insolentes. Les expositions Funk Art présentent des choses incongrues, des immondices, des matériaux éphémères laissés sur place par leurs inventeurs. Cet art se situe dans la provocation anti-culturelle et satirique du dadaïsme.

ARTISTES

Bruce Conner (né en 1933), Wallace Berman (1926-1976), George Herun, Robert Arneson (né en 1930), Roy De Forest, Robert Hudson

(né en 1938), John Mason (né en 1927), Ken Price (né en 1935), Paul Thek (né en 1933), Peter Voulkos et William T. Wiley (né en 1937) s’imposent dans ce mouvement qui a duré une dizaine d’années.

OEUVRES

Le Couch

(1963) de Bruce Conner montre un sofa victorien déchiqueté sur lequel un corps assassiné et démembré repose.

Death of a Hippie

(1967) de Paul Thek expose le corps mort d’un hippie victime du nucléaire. Quelques artistes du pop art influencés par le Funk Art se regroupent sous le nom d’AClD POP et réalisent des peintures de « mauvais goût », sans sujet, aux couleurs acides, et constituées d’un bric-à-brac de maté­riaux trouvés.

Vidéo : Les mouvement dans la peinture : Funk Art

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Les mouvement dans la peinture : Funk Art

https://www.youtube.com/watch?v=QDYzT5qQL5U

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles