Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ARTS ET DECORATION

Les mouvement dans la peinture : Internationale situationniste

Vous êtes ici : » » Les mouvement dans la peinture : Internationale situationniste ; écrit le: 21 mai 2012 par La rédaction modifié le 23 octobre 2018

Les mouvement dans la peinture : Internationale situationniste

CONTEXTE

fondée en 1957 en Italie, l’internationale situationniste regroupe des artistes Cobra, Asger Jorn et Constant, des artistes de l’internationale lettriste et du Comité psychogéographique de Londres (influence du lieu sur le comportement affectif). Herbert Holl, Giuseppe Pinot-Gallizio (1902-1964), René Viénet et d’autres adhèrent à ce mouvement européen qui s’autodissout en 1972.



CARACTÉRISTIQUES

Les artistes publient beaucoup : affiches, tracts, écrits, etc., en plus de leur bulletin. Cette avant-garde révolutionnaire qui s’exprime par l’écrit, le cinéma et l’action directe a pour objectif de « changer la vie », de bouleverser l’« esthétique » et au-delà l’« esthétique de tout comportement », « l’organisation collective d’une ambiance unitaire et d’un jeu d’événements. » Les artistes s’intéressent à la politique, à la critique des mœurs et des rapports sociaux. À partir de 1962, leur cible est la société capitaliste.

ARTISTES

Les seules productions artistiques émanent de Giuseppe Pinot-Gallizio et ses peintures industrielles, d’Asger Jorn et ses peintures « détournées », de Guy Debord (1934-1994) et ses films.

En 1967 à l’université de Strasbourg, puis en Mai 68, le mouvement est très actif.

Vidéo : Les mouvement dans la peinture : Internationale situationniste

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Les mouvement dans la peinture : Internationale situationniste

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles