Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ARTS ET DECORATION

Les mouvements dans la peinture : Glasgow Boys

Vous êtes ici : » » Les mouvements dans la peinture : Glasgow Boys ; écrit le: 18 mai 2012 par La rédaction

Les mouvements dans la peinture :  Glasgow Boys

CONTEXTE

vers 1880, un groupe de peintres écossais se forme autour de William York Macgregor et de James Guthrie dans le Glasgow industriel sous le nom de Glasgow Boys. Il s’agit d’un mouvement naturaliste (-> NATURALISME) appelé aussi école de Glasgow, qui rejette la hiérarchie des genres et le métier impersonnel dictés par le goût officiel de l’Angleterre victorienne et entériné dans leur pays sous l’autorité de la Royal Scottish Academy d’Edimbourg. Ils admirent Jules Bastien-Lepage, Adolphe Monticelli et James Mc Neill Whistler.

Le groupe expose avec succès à Londres en 1890, puis en Europe et en Amérique. Le mouvement se fond finalement dans la Scottish Academy à laquelle les anciens Glasgow Boys redonnent vigueur.



CARACTÉRISTIQUES

Les peintres représentent avec prédilection la vie campagnarde et le travail. Ils s’attachent à préciser l’apparence physique des figures et des objets et décrivent l’état permanent de la nature et non ses manifestations temporelles et atmosphériques. L’espace se réduit à deux ou trois plans et les formes conservent leur densité. Les tableaux mêlent les tons clairs aux bruns. La matière picturale, résultat d’une touche spontanée, laisse de forts empâtements.

ARTISTES

Le style réaliste de William York Macgregor (1855-1923), l’un des chefs de file du groupe, évolue vers l’austérité et la distinction.

Sir John Lavery (1856-1941) fréquente le groupe dès 1880 et passe par l’académie Julian à Paris. Il affectionne le portrait et les scènes de la vie contemporaine.

La peinture de George Henry (1858-1943) s’inspire de Monticelli et des préraphaélites.

Sir James Guthrie (1859-1930) s’intéresse aux arts graphiques japonais et doit beaucoup aux scènes rurales de Bastien-Le page dans sa description des fermiers écossais.

ŒUVRES

La Fille du fermier

Guthrie, sans date, National Gallery of Scotland, Edimbourg.

L’Éventaire de légumes

Macgregor, 1884, National Gallery of Scotland, Edimbourg.

La Partie de tennis

Lavery, 1885, Art Gallery and Régional Muséum, Aberdeen.

Automne

Henry, 1888, Glasgow Art Gallery and Muséum.

Vidéo : Les mouvements dans la peinture : Glasgow Boys

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Les mouvements dans la peinture : Glasgow Boys

https://www.youtube.com/watch?v=UsYNHFjQ0jQ

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles