Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ARTS ET DECORATION

Les points de couture machine

Vous êtes ici : » » Les points de couture machine ; écrit le: 5 mars 2012 par La rédaction

Les points de couture machineLe point droit ou point de piqûre

C’est le point de base. Il doit être parfaitement plat et ne pas faire froncer le tissu. Commencez et finis­sez la piqûre par quelques points effectués en marche arrière. Coupez le fil au ras de la couture. Le point droit est utilisé plus particulièrement pour les bâtis et pour les fronces.

Pour réaliser un bâti, réglez le point au plus long et desserrez légèrement la tension du fil supérieur. Ne faites pas de points arrière au début et à la fin de la couture, pour pouvoir retirer facilement le fil. 



Les points de couture machinePour obtenir des fronces, le procédé est le même que celui qui est décrit ci-dessus, mais réalisez quelques points arrière au début de la piqûre. Piquez, puis tirez le fil de canette pour froncer le tissu. Il est conseillé de placer sur la canette un fil plus épais que celui de la bobine.

Le point zigzag

Ce point permet de multiples utilisations. Il se règle en longueur et en largeur selon l’effet désiré. Pour travailler ce point, mettez en place le pied-presseur standard ou « bourdon » et réali­sez quelques points arrière pour arrêter les fils en fin de piqûre.Les points de couture machine

Le point élastique

Cette méthode permet de monter les tissus en maille. Réglez la machine sur le point zigzag étroit (largeur point 1 mm, longueur 1,5 mm) pour obtenir une couture souple. À noter que ce réglage concerne les tissus montés dans le biais.

Le point invisible

Ce point se trouve sur de nombreuses machines. Il est composé de quatre points droits et d’un point zigzag, ou de quatre petits points zigzag et d’un plus grand. Mettez en place le pied-presseur pour « ourlet invisible ». Remplissez la canette avec du fil de Nylon. Réglez la largeur du point entre 1 mm et 4 mm (longueur au choix). Ce point se travaille en plaçant te pied-presseur à cheval sur le tissu et le rebord de l’ourlet.

Les points de couture machine

Le point de bourdon

Ce point offre une jolie finition. Mettez en place le pied spécial « bourdon », réglez la longueur du point à presque zéro « 0 » et la largeur selon l’effet désiré. Ne tirez pas sur le tissu, ne le pous­sez pas non plus ; laissez agir les griffes de la machine. Maintenez l’étoffe en plaçant vos mains à plat, de part et d’autre du pied-de-biche. Le point avance lentement, mais ne doit pas faire de surplace. Réglez la vitesse au maximum.

Si le tissu est fin, il risque de friser. Pour éviter cet inconvénient, placez un morceau de papier- calque fin (ou un papier de soie) entre le tissu et le pied-presseur. Une fois l’ouvrage terminé, ôtez le papier en le déchirant.

Les points de couture machine

Les Boutonnières

Elles se confectionnent, sur ta machine, à partir d’un réglage « point de bourdon » pas trop serré pour imiter te travail à la main. Préparez ta bou­tonnière avec un bâti main, qui déterminera sa longueur. Brodez ensuite à la machine au point de bourdon, puis ouvrez la boutonnière à t’aide d’un cutter ou d’un découseur.

Piquez la pointe de l’outil à une extrémité de ta boutonnière et poussez doucement. Arrivé au centre de la boutonnière, dégagez la pointe et reprenez te travail à partir de l’autre extrémité. Ne coupez pas les fils qui viennent d’être brodés. 

Les points de couture machine

Vidéo : Les points de couture machine

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Les points de couture machine

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles