Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ARTS ET DECORATION

Les points de couture main

Vous êtes ici : » » Les points de couture main ; écrit le: 5 mars 2012 par La rédaction

Les points de couture mainLe point de devant ou point droit

Ce point s’emploie pour :

–     les bâtis : points de 5 à 7 mm, réguliers ou irré­guliers, puisqu’ils sont ensuite défaits ;



–       les coutures (pour les ouvrages de petite taille) : points réguliers de 2 à 3 mm ;

–     les fronces : points réguliers de 1 à 2 mm ;

–     les reprises : points de 1 à 2 mm, séparés de 5 mm chacun ; les rangs se jouxtent et les points sont réalisés en alternance.

Dans le cas d’un bâti

Le point se travaille de droite à gauche. Les deux tissus, maintenus par des épingles, sont tenus dans la main gauche. Travaillez à grands points de devant. Tirez l’aiguillée souplement tous les 10 cm. Utilisez une aiguille longue et fine.

Dans le cas d’une couture

Le point se travaille de droite à gauche. Pour réussir le point de devant, maintenez les deux épaisseurs de tissu superposées de la main gauche, entre le pouce et l’index. Piquez à petits points, en poussant avec le dé. Pour obtenir un point régulier, positionnez l’aiguille perpendicu­lairement au tissu. Sortez l’aiguille sur le tracé et repiquez 2 mm plus loin. L’aiguille réapparaît sur l’endroit du tissu en glissant sur l’ongle du pouce gauche (pour une droitière). Travaillez deux ou trois points à la suite, puis tirez l’aiguillée sou­plement pour ne pas froncer le tissu.

Le point arrière

 Le point arrière s’emploie pour certaines coutures. Faites des points bien réguliers, de 2 à 3 mm de longueur. Ce point, qui imite le point de piqûre machine, est utilisé pour des coutures fortes ou pour la pose des fermetures à glissière, par exemple.

Réalisation

Travaillez de droite à gauche. Sortez l’aiguille sur la ligne de couture (n° 2). Piquez l’aiguille per­pendiculairement dans les deux tissus à assem­bler, à 2 mm du bord droit, en reculant (n° 1). Ressortez la pointe de l’aiguille vers la gauche à 2 mm, en avant du premier point (n° 3). Tirez l’ai­guillée et repiquez dans le même trou que le pre­mier point (n° 2). Poursuivez ainsi tout le long de la couture. Poussez le chas de l’aiguille avec un dé à coudre.

Le point d’ourlet ou point glissé

Ce point s’emploie pour :

–     les ourlets ordinaires ;

–     les ourlets de doublure ;

–     le rabat d’un biais sur l’envers.

Les points de couture mainRéalisation

Travaillez de droite à gauche, ourlet vers le haut. Enfon­cez votre aiguille à droite, sous l’our­let, et déplacez-la de quelques millimètres vers la gauche. Piquez dans l’épaisseur du vêtement ou sur le bord du repli de la doublure. Poussez le chas de l’aiguille avec un dé, en prenant un peu de l’épaisseur de l’ourlet. Les points situés à l’in­térieur de l’ourlet sont longs et en biais, tandis que ceux qui sont apparents sont petits et droits.

Le point de chausson

Ce point s’emploie pour :

–     fixer à plat deux épaisseurs de tissu lorsqu’il n’y a pas de rentré ;

–      réaliser un ourlet qui sera ensuite caché par une doublure ;

–     monter un gros-grain dans une ceinture.

Les points de couture mainRéalisation

Le point de chaus­son s’effectue de la gauche vers la droite, sur deux lignes parallèles. Tirez souplement l’aiguillée pour ne pas froncer l’étoffe. Commencez par un point arrière caché dans l’épaisseur de l’ourlet, sur le bord gauche. La première partie du point se réalise sur la ligne inférieure ; la seconde ligne se situe au-dessus, à 5 mm de la précédente. Sur la ligne inférieure, faites un point arrière de 1 ou 2 mm en piquant l’aiguille à l’horizontale. Réalisez un autre point arrière sur la ligne supérieure, en décalant le point de 3 à 4 mm vers la droite. De grands points obliques croisés se forment sur l’envers du tra­vail, tandis que sur le dessus de l’ouvrage se créent deux lignes de points droits.

Le point de feston

Ce point s’emploie pour :

–     les brides qui viennent en remplacement des boutonnières ;

–        les brides qui permettent d’accrocher les agrafes sur une patte.

Réalisation

Le point de feston se travaille de gauche à droite. Commencez par deux ou trois grands points de la largeur de la bride souhaitée et maintenez par quelques points arrière, réalisés dans le tissu.

Piquez l’aiguille verticale­ment. Sortez-la à gauche (n° 1), repiquez verticale­ment (nos 2 et 3) et glissez le fil sous ta pointe de l’ai­guille. Avec le pouce gauche, maintenez la boucle en place tandis que vous tirez souplement l’aiguillée. Ali­gnez les points les uns contre les autres et re­couvrez ainsi toute la surface de la bride.

Vidéo : Les points de couture main

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Les points de couture main

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles