Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ARTS ET DECORATION

Martini Simone vers 1284-1 344 Peintre

Vous êtes ici : » » Martini Simone vers 1284-1 344 Peintre ; écrit le: 28 juillet 2012 par La rédaction

Martini Simone vers 1284-1 344  PeintreA Sienne, sa ville natale, Simone Martini est sans doute l’élève de Doccio, mais il se dégage vite de son enseignement, comme l’atteste sa Maestà, peinte à fresque en 1315, pour le Palazzo Pubblico. Cette représentation de la Vierge, entourée d’anges et de saints, témoigne de  l’influence de l’art gothique français, notamment dans l’architecture du trône de la Vierge.

La notoriété du peintre dépasse rapidement les limites de Sienne : il est appelé à Naples, à la cour de Robert d’Anjou, qui lui donne le titre honorifique de chevalier. En 1317, il représente Le Couronnement du roi Robert par son frère saint Louis de Toulouse, grand retable ou. à travers les différents épisodes de la vie du saint, Simone Martini reste fidèle à l’esprit gothique tout en laissant percevoir sa toute nouvelle connaissance de la peinture, plus novatrice, de Giotto.



Il est appelé à Pise, à Orvieto et surtout à Assise on il réalise, à la demande du cardinal Gentile da Montefiore, l’un de ses principaux chefs- d’œuvre, le cycle des fresques de la chapelle Saint-Martin, dans l’église inférieure de la ville. L’art raffiné et élégant de Simone Martini est ici plein d’invention et ses compositions sont parfaitement harmonieuses, mesurées et équilibrées.

En 1328, il signe et date la fresque représentant le portrait du condottiere Guidoriccio da Fogliano sur un mur de la Sala del Mappamondo (salle de la Mappemonde) dans le Palazzo Pubblico de Sienne ; ce portrait équestre se dessine de profil, en silhouette, sur un paysage de la campagne toscane aux douces collines. Quelques années plus tard, Simone est Fauteur, avec son beau-frère Lippo Memmi, du grand retable de L ‘Annonciation, mêlant à la perfection la préciosité siennoise et la stylisation gothique. La scène sera souvent imitée et copiée par ses disciples et admirateurs.

Dernière grande étape de sa carrière : Avignon. Il  s’y rend en 1336, accompagné de son frère Donato. Lors des quatre années passées à la cour pontificale, il réalise les panneaux d’un polyptyque dont le Retour de Jésus du Temple, achevé en 1342, est sa dernière œuvre.

Avec les fresques qu’il exécute pour la cathédrale Notre-Dame-des-Doms (dont il ne reste malheureusement aujourd’hui que des vestiges), son influence a été considérable sur la formation de l’art provençal, et à Sienne, en Italie .

Vidéo : Martini Simone vers 1284-1 344 Peintre

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Martini Simone vers 1284-1 344 Peintre

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles