Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ARTS ET DECORATION

Tester l’argile

Vous êtes ici : » » Tester l’argile ; écrit le: 16 février 2012 par La rédaction

Tester l'argile

Que vous ayez extrait votre argile du sol ou mélangé plusieurs matières premières achetées dans le commerce, préparation et test restent les mêmes. Le test sert avant tout à vérifier quatre qualités : plasticité, retrait, porosité et température de cuisson.
Voici le test de plasticité . La porosité de la céramique cuite est extrêmement importante parce qu’elle détermine la quantité de glaçure qui sera absorbée pendant le décor. Faites cuire quelques échantillons à température de biscuit pour vérifier la part de glaçure absorbée par la terre. De plus, la porosité de l’argile nuit à la bonne adhérence de la glaçure. Certaines argiles fondent à des températures supérieures, en particulier celles prélevées près du littoral, car les oxydes de fer et sels marins très concentrés agissent comme des fondants et abaissent la température de fusion. D’autres argiles peuvent tolérer des températures jusqu’à 1 400 °C avant la maturation. Quand vous testez les températures de cuisson, placez les échantillons d’argile sur des plaques d’enfournement cassées, pour éviter qu’ils ne fondent et coulent sur vos œuvres ou des éléments du four.



Préparer un échantillon

  • Ces morceaux d’argile extraits du sol contiennent beaucoup d’impuretés : cailloux, végétaux ou résidus d’insectes.
    Laissez la terre sécher complètement avant de la décomposer.
  • Brisez les fragments d’argile durcie avec un marteau ou un maillet, puis écrasez-les avec un rouleau à pâtisserie lourd. Placez l’argile broyée dans un bol et recouvrez-la tout juste d’eau.  Si vous fabriquez de l’argile à partir de poudres, pesez les ingrédients, mélangez-les dans un bol et recouvrez d’eau.
  • Laissez l’argile s’imbiber jusqu’à ce qu’elle devienne très molle. Si elle est dégraissée, cela prendra moins de temps
    que si elle est plus raffinée. Jetez l’eau en trop et mélangez pour obtenir une pâte épaisse.
  • Ajoutez de l’eau pour former un engobe crémeux, puis faites-le passer dans une petite passoire de 80 mailles.Au besoin, écrasez les grumeaux avec une spatule en bois ou en caoutchouc.
  • Versez l’engobe filtré dans un bac à plâtre et lissez-le. Il durcit assez vite et il faudra le retourner assez souvent pour l’empêcher de trop durcir.
  • Raclez l’argile durcie, en appuyant bien pour ramasser tous les résidus. Malaxez et
    pétrissez l’argile pour la rendre bien homogène .

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles