Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ARTS ET DECORATION

Textile de piquants de porc-épic

Vous êtes ici : » » Textile de piquants de porc-épic ; écrit le: 18 avril 2012 par La rédaction

Textile de piquants de porc-épicAvant que les colons blancs n’introduisent les perles de verre, les piquants de porc-épic étaient l’un des éléments décoratifs essentiels des Indiens d’Amérique, en particulier dans les plaines et les bois du nord-est. Ces piquants, qui font environ 5 ou 7 centimètres de long, peuvent être teints avant d’orner vêtements, chaussures, bourses ou harnachements destinés aux chevaux.

Techniques:

Les piquants peuvent parfois être tissés, mais ils sont plus fréquemment cousus sur du cuir tanné, tressés ou enroulés sur une lanière de cuir brut. Ces deux dernières méthodes sont, en règle générale, plus utilisées pour décorer des objets que des textiles. Traditionnellement, et juste avant d’être mis en service, les piquants sont placés dans la bouche pour être ramollis, puis aplatis en les mâchonnant.



Broderie:

La technique de base en ce domaine consiste à coudre le piquant, puis à le replier pour dissimuler la couture : il est en fait cousu à chaque pli. Cela donne une texture en bandes ou en zigzags, selon que le piquant est replié par au-dessus ou par en dessous. En disposant des piquants de couleurs différentes à certains intervalles, on peut obtenir un motif géométrique.

Vidéo : Textile de piquants de porc-épic

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Textile de piquants de porc-épic

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles