Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ARTS ET DECORATION

L’Art : Léonard de Vinci 14 5 2-1519 Peintre, écrivain el inventeur

Vous êtes ici : » » L’Art : Léonard de Vinci 14 5 2-1519 Peintre, écrivain el inventeur ; écrit le: 29 mars 2012 par La rédaction modifié le 23 octobre 2018

L'Art :  Léonard de Vinci 14 5 2-1519  Peintre, écrivain el inventeurLéonard est né à Vinci, petite ville italienne de Toscane, près de Florence, en 1452. A l’âge de dix-sept ans, il est apprenti chez le peintre Verrocchio à Florence où il reçoit une éducation artistique très complète. Après avoir quitté l’atelier de son maître, les moines de San Donato a Scopeto lui commandent un tableau, L ‘Adoration des mages, qu’il laisse inachevé lorsqu’il quitte Florence en 1482 pour se rendre à la cour du duc Ludovic Sforza à Milan. Pour convaincre le duc de son talent, il rédige une longue lettre dans laquelle il fait étalage de sa valeur, de ses compétences d’ingénieur et de peintre. Il espère ainsi obtenir la commande de la statue équestre que le duc voulait élever à la mémoire de son père.

Séduit, le duc l’engage. LÉONARD va passer presque vingt ans à Milan, à la cour du duc, et ne cesse de travailler et de dessiner des projets pour cette statue qu’il veut gigantesque, coulant, en une seule pièce de bronze, le cheval cabré et son cavalier. Seule une maquette de bois fut réalisée, mais jamais la statue de bronze. Comme ingénieur, il entreprend des travaux hydrauliques. Il imagine et organise des défilés somptueux pour les fêtes et les spectacles de la cour, et peint, en 1495, La Cène – le dernier repas du Christ – pour le réfectoire du couvent de Santa Maria delle Grazie.



Il quitte Milan après la chute du prince Sforza, en H99, et retourne à Florence où il commence, en 1503, le portrait de cette femme aujourd’hui célèbre : La Joconde. A cette même époque, la seigneurie de Florence lui commande une immense fresque pour la salle du Grand Conseil du Palazzo Vecchio : La Bataille d’Anghiari, pour

Célébrer la victoire des Florentins sur les Pisans. La fresque, trop fragile, a disparu et le carton sur lequel l’artiste a dessiné son œuvre est perdu, seuls des dessins permettent d’imaginer cette bataille où des chevaux splendides combattent dans la rage et la fureur.

Pendant une dizaine d’années il voyage en Italie, entre Milan, Rome et Venise. En 1517 il vient en France, invité par François Ier qui le comble d’honneurs, le nomme premier peintre, architecte et mécanicien du roi. Il meurt en 1519 au château de Cloux, près d’Amboise, à l’âge de soixante-sept ans.

Léonard de Vinci est un homme extraordinaire, étrange et fascinant. Extraordinaire, parce que la puissance surhumaine de son intelligence lui a permis de comprendre, mieux que les gens de son époque, les lois de l’univers. Mathématicien, physicien, biologiste, astrologue, architecte, urbaniste, peintre, sculpteur, musicien, il a exploré le corps humain, décrit le vol des insectes et des oiseaux, imaginé pour l’homme des appareils volants et des machines de guerre, étudié la lumière, le mouvement de l’eau et des vagues, les astres, les étoiles et les planètes.

Un homme étrange, parce qu’il rédigea toute sa vie des carnets de notes qui dévoilent, dans un désordre incroyable, la démarche de sa pensée et ses nombreux travaux : dessins, récits fabuleux, inventions et découvertes. Ces pages, écrites de droite à gauche, sont illisibles, il faut se munir d’un miroir pour les déchiffrer.

Un homme fascinant, parce qu’il peignit très peu, qu’il laissa beaucoup d’œuvres inachevées et seulement une dizaine de tableaux qui marquent l’aboutissement de ses recherches : comprendre et traduire le mystère de la vie, peindre à la surface de la toile l’âme de ses modèles

Vidéo : L’Art : Léonard de Vinci 14 5 2-1519 Peintre, écrivain el inventeur

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : L’Art : Léonard de Vinci 14 5 2-1519 Peintre, écrivain el inventeur

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles