Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ARTS ET DECORATION

L’Art : Persépolis

Vous êtes ici : » » L’Art : Persépolis ; écrit le: 22 mars 2012 par La rédaction

L'Art : PersépolisEn 518 avant J.-C., Darius Ier, le plus grand des rois perses achéménides, commence la construction de Persépolis, aujourd’hui en Iran. 11 domine alors un  immense empire qui englobe tout le Moyen-Orient jusqu’à l’ Egypte. Le chantier dure plus de deux cents ans. On en connaît les détails grâce aux inscriptions et aux comptes gravés sur des tablettes d argile. En 330 avant J.-C.. lors des conquêtes d:Alexandre le Grand, les Perses achéménides sont vaincus et Persépolis est incendiée. Des fouilles archéologiques menées à partir de 1930 ont permis de retrouver sa grandeur passée.

Le palais

La cité se dresse sur une vaste terrasse dominant la plaine, adossée aux montagnes. On y pénètre par un grand escalier à double volée, dont les marches, très basses, permettaient aux chevaux et aux bovins de le gravir. La Porte de tous les pays, ornée de taureaux et de sphinx barbus, mène aux vastes cours sur lesquelles s’ouvrent les édifices. A l’ouest, une salle de plus de 10 000 mètres carrés, appelée Apadana. la salle des audiences, est construite sur un socle auquel on accède par deux escaliers ornés de reliefs sculptés. Son toit, disparu après les destructions d’Alexandre, était soutenu par soixante-douze colonnes de 19 mètres de haut, dont certaines sont encore debout. Elégantes, le fût cannelé orné d’un chapiteau à palmettes et volutes, elles sont surmontées de bovidés.



À l’est, on trouve la salle aux cent colonnes, dont les piliers de bois ont disparu dans l’incendie. C’était la salle du trône.

Au sud. le palais de Darius puis le palais de Xerxès, construit plus tard, et encore plus grand, étaient réservés aux banquets. Enfin, la Trésorerie recueillait les offrandes faites au roi. Persépolis ne fut construite, entretenue et agrandie que pour la grande fête de l’équinoxe du printemps. À cette occasion, le roi et sa cour séjournaient dans leurs palais pour y recevoir F hommage des innombrables peuples de I empire et celui de la haute noblesse iranienne. Un somptueux banquet leur était offert dans le palais de Darius ou dans celui de Xerxès. Après les festivités, au cours desquelles le roi récompensait les meilleurs de ses soldats, la Cour regagnait la capitale et Persépolis était désertée pour un an.

Vidéo : L’Art : Persépolis

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : L’Art : Persépolis

https://www.youtube.com/watch?v=NdO0g6RV8HQ

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles