Le décor à l’engobe

Vous êtes ici : Accueil » les argiles » Le décor à l’engobe

Depuis des siècles, les engobes servent à peindre et à décorer les céramiques. Dès que les potiers ont trouvé des argiles de couleurs différentes, ils ont découvert que délayées dans de l’eau, elles constituent un revêtement idéal pour la poterie. L’engobe se compose d’un simple mélange d’argile et d’eau auquel vient parfois s’adjoindre un pigment ou un oxyde.
Lorsque l’engobe atteint une certaine épaisseur, on peut l’employer pour changer la couleur d’une pièce en une seule application. Il offre ainsi un fond uni pour une peinture ou une glaçure et permet à peu de frais de blanchir une argile commune et foncée. Plus fin, l’engobe produit des effets intéressants, laisse apparaître l’argile du fond et donne l’occasion de poser plusieurs couches de couleur et de texture. Les possibilités de décor à ce stade précoce où la pâte a la consistance du cuir sont d’une variété fabuleuse, puisque toutes sortes de méthodes et d’outils se prêtent à la pose. Les potiers choisissent souvent de ne décorer qu’à l’engobe. Certains utilisent une palette limitée, correspondant à des styles rustiques et traditionnels : blanc, crème, marron, noir, parfois des verts et des bleus – éventuellement recouverts d’une glaçure transparente ou couleur de miel. Ces poteries à usage domestique, qui ont servi pendant des siècles, plaisent par leur chaleur et leur aspect familier. D’autres céramistes préfèrent une palette plus contemporaine et les colorants vifs que propose le commerce aujourd’hui ou bien les tons pastel et leurs effets éthérés. Les couleurs des engobes sont plus riches et plus lumineuses sous une glaçure transparente, mais à haute température et si vous préférez un aspect mat, vous n’avez pas besoin de poser une glaçure sur l’engobe.

Pigmenter un engobe

  • Pour pigmenter un engobe, versez l’argile et le colorant à l’état de poudre dans l’eau et mélangez vigoureusement. Si l’engobe est déjà prêt, délayez d’abord le colorant dans de l’eau pour éviter les grumeaux et permettre au pigment de mieux se diffuser. Avec une brosse à poils durs, faites passer le mélange dans un tamis n°100 à 120, puis versez cet engobe et brassez bien.
  • Versez la préparation dans un tamis n°200, pour empêcher les petites particules de colorant de tacher l’engobe à la pose ou à la cuisson. Le lendemain, retirez l’excédent d’eau qui surnage, si vous le souhaitez.

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié