Les glaçures cristallines

> > Les glaçures cristallines ; écrit le: 22 février 2012 par La rédaction

Les glaçures contenant des oxydes de zinc et de titane peuvent donner naissance à de grands cristaux. La cuisson d’une glaçure cristalline exige un parfait contrôle de la température, qui doit monter rapidement jusqu’à celle du grès afin qu’elle se fluidifie (sa fluidité détermine la répartition des cristaux sur l’objet), puis retomber vite à environ 1 100 °C. Il convient ensuite de maintenir cette température pendant cinq heures au plus, le temps pour les cristaux de se former.

En raison de la fluidité des glaçures cristallines, qui est voulue, le potier doit prendre des précautions pour éviter qu’elles se détachent du pot et se vitrifient sur l’étagère du four. En général, il cuit ces pièces sur des « coupelles réceptrices » biscuitées, qui récupèrent les éventuelles gouttes de glaçure. Ensuite, il meule la base pour ôter le surplus de glaçure.

  • Tournez une coupelle réceptrice avant de la biscuiter.
  • Appliquez une épaisse couche de glaçure au pinceau. Concentrez-vous sur le haut de la panse, puisque la glaçure coulera.
  • Placez le vase sur sa coupelle, puis enfournez-le.
  • En raison de la fluidité de la glaçure, le vase cuit, colle à la coupelle. Séparez-les au chalumeau.
  • Meulez ensuite les bords coupants.

← Article précédent: Glaçures au sel et à la soude Article suivant: Les émaux sur couverte


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site