Trame supplémentaire :

> > Trame supplémentaire : ; écrit le: 16 avril 2012 par La rédaction

Trame supplémentaire continue:

on peut insérer des fils de trame supplémentaires pour orner un tissu uni :
comme pour les fils de chaîne, ils n’ont d’autre fonction que décorative et ne jouent aucun rôle dans la structure d’ensemble. Ils sont généralement plus épais que la trame de base, ou d’une couleur différente. Une trame supplémentaire continue va d’une lisière du tissu à l’autre.

Technique:

Pour composer un motif, un fil de trame supplémentaire doit apparaître ou disparaître en flottant sur plusieurs fils de chaîne à des endroits spécifiques. C’est ce qu’on appelle un flotté de trame, où le fil, quand il n’apparaît pas à l’endroit du tissu, doit flotter à l’envers : il est périodiquement lié sur la chaîne de base pour maintenir l’intégrité de la structure.
Dans certains modèles particulièrement élaborés, les motifs décoratifs prennent ainsi la forme d’un dessin sombre sur fond clair, apparaissant en négatif sur l’envers du tissu. Une trame supplémentaire peut être tissée avec la chaîne ou par ouverture d’une foule séparée.

Répartition géographique:

On tisse de très beaux tissus à trame supplémentaire continue dans bien des endroits de la planète, essentiellement en Europe, en Asie, en Afrique du nord et en Amérique latine. Les plus beaux de tous- ceintures, étoles, rideaux – sont sans doute ceux des lointaines collines de Sam Neua, dans le nord du Laos.

Trame supplémentaire discontinue:

une trame supplémentaire discontinue, elle aussi, est purement décorative : elle n’est insérée qu’à certains endroits, comme dans la tapisserie, et non sur toute la largeur du tissu.

Technique:

L’emploi le plus efficace d’une trame supplémentaire discontinue consiste à utiliser des flottés insérés soit dans une ouverture séparée, soit dans celle des fils de chaîne. Les fils de trame ne sont pas insérés en bordure du tissu, mais au point où commence le motif, contrairement aux fils de trame continue qui doivent couvrir toute la largeur de l’étoffe.
On peut également insérer une trame en « incrustation » pour obtenir un effet différent. Pour cela, une chaîne de trame supplémentaire est intégrée au tissage de base : comme elle n’est pas flottée, l’effet est plus subtil, bien que plus solide, dans la mesure où elle risque moins de se déchirer.

Répartition géographique:

On trouve dans le monde entier des textiles aux motifs tissés avec une trame supplémentaire discontinue, souvent d’ailleurs employée avec une trame continue. Les tissages par bandes des Ashanti et des Ewe du Ghana recourent à un procédé de ce genre pour obtenir des motifs d’animaux et d’objets domestiques d’une très grande vigueur.

Vidéo : Trame supplémentaire :

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Trame supplémentaire :

← Article précédent: Chaîne supplementaire de tissu Article suivant: Brocart


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site