➔ ARTS ET DECORATION

Application d’un lustre

Vous êtes ici : » » Application d’un lustre ; écrit le: 22 février 2012 par La rédaction



L’estampage se révèle une méthode très intéressante pour lustrer une surface, émaillée ou non. Dans cet exemple, nous utilisons une gomme ou une éponge épaisse, similaire au caoutchouc synthétique des tenues de plongée. Nous les avons découpées et montées sur une « tige » en bois pour faciliter leur manipulation. Les couleurs sont mélangées ou superposées par estampage, mais d’autres méthodes peuvent être associées. Vous avez le choix entre les réserves, le fluide de masquage ou la gouache « designer », que vous grattez après la cuisson.

IL VOUS FAUT :

• une pièce déjà cuite – carreau ou réalisée par vos soins, émaillée ou non
• plusieurs lustres
• éponge ou gomme à découper pour les tampons
• scalpel ou couteau de potier

Le lustre au tampon

  • Versez les lustres sur un carreau qui servira de palette. Étiquetez-les pour les repérer, car ils se ressemblent.
  • Plongez l’éponge dans le lustre pour l’enduire légèrement, puis tamponnez un carreau blanc émaillé.
  • Faites des marques différentes avec la gomme. Celle-ci étant plus dense, le lustre sera plus épais qu’avec l’éponge.

Le lustre à l’éponge

  • Mieux vaut une éponge dense pour les petits tampons précis. Collez dessus du ruban de masquage afin que la surface soit plus rigide et appuyez le couteau sur le pour découper avec précision. Enlevez le ruban de masquage.
  • Des lustres platine cuivré et nacre sont posés sur une coupe émaillée, en grès vert satiné.

← Article précédent: Les lustres Article suivant: La feuille de métal

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles