➔ ARTS ET DECORATION

La dissémination du sens (Jaques Derrida)

Vous êtes ici : » » La dissémination du sens (Jaques Derrida) ; écrit le: 29 mai 2012 par La rédaction



Dans les textes et articles que Derrida a consacrés à l’art, le style l’emporte sur toute procédure démonstrative ou argumentaire, ceci en des suites d’allusions dans lesquelles les significations se trouvent disséminées. « Tout décodage est un autre encodage », il s’agit donc de dé-construire les interprétations existantes.

La déconstruction est celle des textes, opérée par des textes. Alors l’histo­rien d’art qui se considère comme un post-structuraliste déconstructionniste ressent quelques difficultés à substituer « voir » à « lire », et « objet d’art » à « texte ». Aussi, Derrida a écrit lui-même sur les limites de la représentation dans La Vérité en Peinture (1978) dont le titre reprend une déclaration de Cézanne : « Je vous dois la vérité en peinture, et je vous la dirai » (à Émile Mâle, 1905).

La déconstruction met l’accent sur :

La signification : elle n’est jamais claire, suffisante, inhérente au texte ou à l’image, elle est toujours suspendue et différée.

L’instabilité : le langage et l’art ne sont pas déterminés, limités ou stables. Aucun langage ou art ne peut exprimer, sans altération, les pensées intérieures et les extérioriser pour les rendre compréhensibles.



L’irréalité : le langage et l’art ne se réfèrent pas à la réalité.

La présence : ce qui est présent dans l’esprit de l’artiste ou de l’écrivain n’appa­raît pas dans l’image ou le texte. La signification n’est pas là.

Le logocentrisme : le logocentrisme signifie que notre culture désire signifier des vérités, essences, présences, que le monde (logos) contient.

Les oppositions binaires : la notion d’idéologie implique des hiérarchies, les­quelles vont par paires : soit/ou, clair/sombre, vrai/factice, cosmos/ chaos, ration­nel/irrationnel, science/superstition, homme/ femme, avec à chaque fois le cremier terme privilégié par rapport au second.



Peu de mouvement de théorie critique n’auront causé plus de consterna­tion et de passions que la déconstruction, notamment aux États-Unis.

Vidéo : La dissémination du sens (Jaques Derrida)

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : La dissémination du sens (Jaques Derrida)

https://www.youtube.com/embed/fhPnkJGKUwQ

← Article précédent: L’analyse iconologique Article suivant: La science dans L’Art : Perfection et Glorification

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles