➔ ARTS ET DECORATION

L’Art :Fra Angelico Guido di Pietro, dit Vers 1395-1455 Peintre

Vous êtes ici : » » L’Art :Fra Angelico Guido di Pietro, dit Vers 1395-1455 Peintre ; écrit le: 18 septembre 2012 par La rédaction



Fra Angelico est né près de Florence, en Italie, vers 1395. Il meurt à Rome en 1455 Ce sur- nom de Fra Angelico veut dire frère l’Angélique. Avec une bonne formation de peintre, jeune moine de vingt-trois ans, il entre au couvent Saint-Dominique de Fiesole, sur les hauteurs de Florence où, avec bonheur, il peint les miniatures de livres sacrés et des tableaux religieux destinés à orner les autels des églises. Sa renommée dépasse bientôt la Toscane et il part travailler dans toute l’Italie. De 1438 à 1446, à la demande des dominicains de San Marco de Florence, il dirige les travaux de décoration de leur nouveau couvent. Dans ce lieu de méditation et de prière. Fra Angelico couvre de fresques les couloirs et les Cellules des moines. Pour la plupart   Tirées de l’Évangile, ces compositions, représentées avec une grande simplicité, rappellent le calme et le silence du monastère.

Le pape Nicolas  l’invite à Rome pour peindre les fresques de la chapelle Nicolina du Vatican. Elles racontent les épisodes de la vie de saint Etienne et de saint Laurent.

Fra Angelico peint avec sensibilité la beauté des créatures du paradis. S’intéressant à la perspective et à la manière de rendre les volumes dans l’espace, il étudie comment l’architecte Brunelleschi et le peintre Masaccio, qui travaillent aussi à Florence, ont tenté de résoudre ces problèmes. Dans ses peintures, il mêle avec intelligence les découvertes de la Renaissance et l’univers délicat des livres enluminés de l’époque gothique .



Vidéo : L’Art :Fra Angelico Guido di Pietro, dit Vers 1395-1455 Peintre

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : L’Art :Fra Angelico Guido di Pietro, dit Vers 1395-1455 Peintre

← Article précédent: Le pantalon d’été Article suivant: L’Art : le surréalisme

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles