➔ ARTS ET DECORATION

L’Art : Memling Hans Vers 1433-1494 peintre

> > L’Art : Memling Hans Vers 1433-1494 peintre ; écrit le: 29 mars 2012 par La rédaction


On possède peu de Renseignement  concernant la vie  de Hans Memling. d’origine  allemande, il  séjourna probablement a Cologne mais sa trace n’est vraiment retrouvée qu’à partir de 1465, date a laquelle il accède au statut de « bourgeois » de Bruges, sa ville d’élection, centre financier le plus important du nord de l’Europe.

Sans doute élève de Rocier Van der Weyden, Memling peint de nombreux triptyques qu’il réalise durant la deuxième moitié de sa vie. On y décèle l’influence très marquée de Van  der Weyden mais aussi de Jan Van Eyck, dont Memling retient la majesté et dont il devient en quelque sorte l’un des émules.

Dans son premier chef-d’œuvre, le Triptyque Donne, avec au centre La Vierge et l’Enfant arec les donateurs, des anges et des saintes, encadré par deux panneaux représentant Saint Christophe et Saint Antoine, affleure déjà le sens du réalisme et du détail qui caractérise toute sa production, conférant parfois un peu de raideur à ses personnages. Ces caractéristiques, compléments d’une remarquable technique, sont particulièrement sensibles dans son chef-d’œuvre le plus célèbre, Le Jugement dernier, réalisé entre 1466 et 1473, commandé par un marchand florentin.

La peinture de Memling est particulièrement bien représentée à l’hôpital Saint-Jean de Bruges. On peut nota- ment y admirer la Châsse de sainte Ursule, témoignage de ce que l’artiste doit aussi à l’art de l’enluminure, ainsi que Le Mariage mystique de sainte Catherine, le Triptyque de la Vierge et des deux saints et L’Adoration des Mages, deux triptyques magistraux datés de 1479 dans lesquels Memling s’affirme comme un maître des tableaux d’autel. Les œuvres de maturité, comme le diptyque de Martin Van Nieuwenhove ou les portraits de Sibylle Sambeth et de Thomas Portinari, attestent enfin la grande maîtrise qu’il sut acquérir dans le rendu psychologique du portrait et la subtilité chromatique.


Par ses innovations dans le rendu de l’espace, par sa manière de peindre qui se libère des contraintes de ses prédécesseurs, Memling se situe entre deux mondes, un Moyen Age finissant et une Renaissance déjà présente dans les pays du Nord .

Vidéo : L’Art : Memling Hans Vers 1433-1494 peintre

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : L’Art : Memling Hans Vers 1433-1494 peintre

https://www.youtube.com/embed/Eo5Y-vEIcV4

← Article précédent: L’Art : Masaccio Tommaso di Ser Giovanni, dit 1401-1428 Peintre Article suivant: Point de vue, cadrage et plan


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles