L’Art : Masaccio Tommaso di Ser Giovanni, dit 1401-1428 Peintre

> > L’Art : Masaccio Tommaso di Ser Giovanni, dit 1401-1428 Peintre ; écrit le: 29 mars 2012 par La rédaction

Ce peintre originaire de Toscane, connu par son surnom Masaccio, s’installe très jeune à Florence, où ¡1 rencontre le peintre Masolino da Panicale, son aîné de vingt ans, avec qui il collabore au cycle des fresques que la famille Brancacci commanda à ce dernier en 1424. Mais son talent s’affirme très vite comme supérieur et complètement opposé à celui de son aîné : à l’univers de tendresse de Masolino, Masaccio oppose une vision nouvelle et provocante de la représentation de l’homme.

Les véritables maîtres de Masaccio sont l’architecte Brunelleschi et le sculpteur Donatello, personnalités alors très importantes sur la scène artistique florentine, dont l’influence se traduit chez le jeune peintre par un sens remarquable de l’espace et de la monumentalité. C’est bien à Brunelleschi que Masaccio emprunte les perspectives savantes qui creusent véritablement l’espace dans la fresque de La Trinité (p. 136), peinte en l’église Santa Maria Novella, à Florence, et dans La Vierge et lEnfant sur un trône avec des anges, partie centrale du polyptyque réalisé en 1426 pour l’église du Carminé à Pise (seule œuvre de l’artiste que l’on puisse dater avec certitude).

Sa participation, qui s’étend sur une courte période (1422-1428), à la décoration de la chapelle Brancacci du Carminé, à Florence, marque une étape fondamentale de l’histoire de la peinture. Dans ce cycle de fresques de la Vie de saint Pierre et des Episodes du péché originel, commandé par de riches commerçants florentins, les Brancacci, Masaccio est l’auteur des scènes les plus novatrices, dont Adam et Ere chassés du paradis terrestre, Saint Pierre faisant Vaumône.

Le Paiement du tribut… En rupture complète avec les procédés traditionnels de la peinture gothique, Masaccio accorde un rôle important à la lumière qui modèle les corps et utilise le clair-obscur et le jeu des couleurs complémentaires ; il maîtrise parfaitement la perspective (même les auréoles des saints sont en perspective) et structure l’espace grâce à une construction géométrique scientifique et à un agencement rigoureux de la composition ; enfin, et c’est là son apport essentiel.

Masaccio traduit la psychologie des personnages et les sentiments humains avec une intensité (l’expression sans précédent : dans les scènes religieuses qu’il représente, les personnages ont une gravité, une présence et une force qui les apparentent au monde réel. Figure majeure du Quattrocento,Masaccio mort prématurément à Y âge de vingt-sept ans, laisse une œuvre considérable qui en fait l’un des fondateurs de la peinture moderne

Vidéo : L’Art : Masaccio Tommaso di Ser Giovanni, dit 1401-1428 Peintre

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : L’Art : Masaccio Tommaso di Ser Giovanni, dit 1401-1428 Peintre

https://www.youtube.com/embed/H4NJWKVjD70

← Article précédent: La perception, le regard Article suivant: L’Art : Memling Hans Vers 1433-1494 peintre


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site