➔ ARTS ET DECORATION

L’Art : Modigliani Amedeo 1884-1920 peintre el sculpteur

> > L’Art : Modigliani Amedeo 1884-1920 peintre el sculpteur ; écrit le: 30 mars 2012 par La rédaction modifié le 13 novembre 2014


Atteint par la tuberculose, Modigliani obtient de sa mère de se consacrer à la peinture dès l’âge de quatorze ans. Il étudie principalement dans les musées de Rome, de Venise et de Florence, avant de venir s’établir à Paris, en 1906. à Montmartre, où il se lie avec toute la bohème artistique – Picasso, le cubiste Juan Gris, le poète Guillaume Apollinaire. Sa beauté, l’alcool, les stupéfiants et une vie sentimentale tumultueuse ne tardent pas à faire de lui un héros tragique et scandaleux; cependant il assimile les dernières avant- garrles. du fauvisme au cubisme en passant par la sculpture africaine, qui sera déterminante dans son œuvre.

Après un court séjour à Livourne, en 1909, Modigliani revient à Paris et fait la connaissance de Brangusi. Il s installe à Montparnasse, où vivent de nombreux sculpteurs, et. Pendant plus de trois ans, il s’essaie à la sculpture, qui 1’occupe d’abord totalement. Sa mauvaise santé l’empêche de continuer, mais cette courte expérience,

mêlée à la découverte de l’art africain, lui apprend comment traduire les volumes, soutenus par un dessin précis et léger. Il commence alors une carrière de portraitiste mondain : en trois ans, il peint près de deux cents portraits. Le dévergondage de sa vie privée et l’élégance de sa manière plaisent autant l’un que l’autre à la bourgeoisie amatrice d’art. Sa peinture est séduisante, et plus facile à comprendre que les émiettements cubistes, ou que  l’abstraction triomphante. Modigliani reste délibérément en marge des positions de l’avant- garde. Qu’il connaît pourtant bien.

On ne peut manquer d’être troublé par l’obstination qu’il met à rendre ses modèles étrangement anonymes, peignant en fait toujours la même femme, aux veux en amande, au cou de cygne et aux épaules tombantes, qui évoque certains masques nègres; toujours le même nu aux formes souples et remplissant parfaitement la toile. La rencontre de Jeanne Hébuterne, en 1917, lui inspire les plus beaux portraits de ses dernières années. Fidèle jusqu’au bout à sa légende, Modigliani meurt à l’hôpital d’une méningite infectieuse. Le lendemain, désespérée, sa compagne se jette par la fenêtre .


Vidéo : L’Art : Modigliani Amedeo 1884-1920 peintre el sculpteur

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : L’Art : Modigliani Amedeo 1884-1920 peintre el sculpteur

← Article précédent: L’Art : Picasso Pablo Ruizy Picasso, dit Pablo 1881-1973 peintre, sculpteur et graveur Article suivant: Repentir et repeint


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles