➔ ARTS ET DECORATION

L’art nu

Vous êtes ici : » » L’art nu ; écrit le: 28 mai 2012 par La rédaction



IDENTIFIER L’« ART NU »

Pour l’anthropologue Edmund Leach, l’art est ce qui manifeste une ambiguïté sensorielle. Il traduit ce qui est de l’ordre du tabou, et tout spécialement de l’ordre du sexe (principe mâle/femelle) et du pouvoir (domination/soumission). En fait, si l’art manifeste de telles ambiguïtés, c’est bien parce qu’il est d’ordre existentiel.

Qu’est-ce donc que l’art? Il faut s’en remettre à ce qu’on perçoit, par un effort personnel qui nous pousse vers l’objet. « C’est en rentrant dans l’objet qu’on rentre dans sa propre peau », remarque Bernard Noël. Un objet devient artistique par le regard qu’on porte sur lui. Les surréalistes nous ont habitués à considérer que c’était dans la manière de regarder les choses que se trouvait l’art. L’opposition entre beauté naturelle et beauté artificielle tombe. Il faut distinguer le créateur du contemplateur.

Pour identifier l’art, Jacques Maquet (L’Anthropologie et /’Esthétique, 1993) adopte le modèle à trois couches : matérielle, sociale et mentale. Il défi­nit ainsi un « locus esthétique », une présence de l’art, comme relevant de la configuration des formes. Pour l’identifier, « il faut écouter ce que les gens disent des objets qu’ils fabriquent ou qu’ils acquièrent… Quand les membres du groupe portent une attention aux formes non instrumentales dans certains objets, quand ces formes dominent le décor ou la surface des artefacts, quand les dessinateurs ou les décorateurs ont un statut plus élevé que les simples artisans, cela semble indiquer un locus esthétique ».

Vidéo : L’art nu

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : L’art nu



← Article précédent: l’imaginaire Article suivant: L’état pur

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles