L’Art : Renoir Pierre-Auguste 1841-1919 peintre

> > L’Art : Renoir Pierre-Auguste 1841-1919 peintre ; écrit le: 31 mars 2012 par La rédaction

Né dans une famille modeste, Renoir entre comme apprenti dans un atelier de décoration de porcelaine. Il se destine à la peinture, mais restera toujours attaché à la tradition artisanale : il se proclame jusqu’à la fin de sa vie un « ouvrier de la peinture ». Ayant rencontré Monet et Sisley dans l’atelier du peintre Gleyre, chez lequel se forment beaucoup de futurs impressionnistes, il expose pour la première fois au Salon de 1864, et tente de vivre de sa peinture en vendant des portraits. En même temps, il commence à travailler en plein air dans la forêt de Fontainebleau. Il ne cesse pour autant d’admirer les chefs-d’œuvre du Louvre.

En 1869, entraîné par Monet, il va peindre avec lui la Grenouillère, un restaurant à la mode installé sur la Seine, près de Paris. Par une série de touches rapides et de taches colorées, ils évoquent les reflets de l’eau et du ciel. Ils viennent de franchir une étape nouvelle dans leur manière de peindre

Et se retrouvent tous les deux, peignant  le- même motif, et se liant profonde.

Sans aucune ressource, Renoir vit  le plus souvent Paris. Il aime l’animation joyeuse de cette ville. Ses femmes élégantes, ses cafés que fréquente peintres et écrivains. Sa palette  et sa touche devient légère .En avril 1874. il participe à la premiére   exposition des impressionnistes  et  expose La Loge. C’est la premiére fois qu’il peint le monde du théâtre.

En 1876 Renoir s’installe à Mont-martre. Il  peint son jardin en plein air, et  transporte son chevalet au Moulin de la galette, prés de chez lui  où se retrouve   la bande de ses amis Portraitiste, il entretient un réseau  de relations mondaines qui lui procurent des commandes et une certaine  aisance.

Il part alors pour l’Italie, étudier l’art de la  Renaissance, et en Afrique  du Nord. Rechercher la lumière de l’orient. Ces deux voyages le bouleversent, remet en question  l’impressionnisme et attache une nouvelle  importance au dessin et aux  contours. Puis sa touche devient plus  douce  et délicate, les couleurs se chargent de nuances rosées. Les figures féminines occupent toute sa peinture. Qu’il s’agisse de portraits (Jeunes filles au piano), ou de ces nus féminins dans des paysages qu’il appelle ses  nymphes ».

En 1903, il s’installe définitivement à Cagnes-sur-Mer, près de Nice, le midi de la France. Malgré la paralysie de ses mains, il ne cesse de peindre de grands nus, Les Baigneuses, figures puissantes et magnifiques. aux couleurs intenses et chatoyantes. Dans ces grandes toiles – expriment son amour pour le corps féminin, le bonheur toujours intact et a vitalité de son regard de peintre .

Vidéo : L’Art : Renoir Pierre-Auguste 1841-1919 peintre

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : L’Art : Renoir Pierre-Auguste 1841-1919 peintre

https://www.youtube.com/embed/exJDhkFJGg0

← Article précédent: L’Art : Titien Tiziano Vecellio, dit 1488 ou 1490 – 1576 Peintre Article suivant: Henri Rousseau, dit le Douanier Rousseau 1844-1910 Peintre


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site