Le vêtement : La recherche de métrage

> > Le vêtement : La recherche de métrage ; écrit le: 22 mars 2012 par La rédaction modifié le 22 octobre 2018

La recherche de métrage est la technique qui précède le mate­lassage. Elle permet de déterminer la longueur minimale de tissu nécessaire à la fabrication d’un vêtement dans une laize donnée. Sa réalisation demande des moyens techniques manuels ou automatiques.

 Le placement de patrons

□   C’est l’étude du meilleur positionnement des éléments du patronnage d’un ou de plusieurs vêtements dans le but d’économiser du tissu.

□   La réussite d un placement demande le respect des étapes suivantes :

–   tracer un rectangle sur papier spécial, représentant la surface totale du tissu nécessaire ;

–   placer les éléments dans ce rectangle en respectant la position des pièces (DL, Dl), le nombre de pièces constituant le ou les vêtements, la complémentarité des pièces à imbriquer (pour faciliter la découpe), le sens du tissu (velours, motifs, carreaux) et la nature du matelas (simple ou en escalier) ;

–  tracer les contours des éléments par un trait fin ;

–   calculer la longueur de tissu nécessaire en gardant une marge de sécurité de 1 cm en début et fin de placement ;

–  si le placement reste en un seul exemplaire, le positionner ou le coller sur la pre­mière épaisseur du matelas afin que le ou les vêtements puissent être découpés.

 Les moyens techniques

□    La recherche de métrage peut se faire manuellement ou automatiquement, elle est empirique et repose sur l’expérience de l’opérateur.

□   Il y a encore quelques années, le placement de patrons, appelé cliché mère était reproduit à l’aide d’une machine ectographique (utilisant le principe du papier carbone) ou héliographique (utilisant un papier qui était détruit par projection d’une lumière spéciale aux endroits où il n’y avait pas d’éléments). De nos jours, le procédé le plus utilisé est la scannerisation (numérisation informatique de l’image).

□   L efficience nous donne la surface (en 96) utilisée par les éléments par rapport à la surface totale du tissu ; par déduction, on peut connaître le pourcentage de perte.

Le placement de patrons assisté par ordinateur

■   Processus de réalisation d’un placement

Appelé aussi placement automatique, il est intégré à la conception assisté par ordinateur (CAO).

Le clavier permet à l’opérateur d’entrer les données utiles à la réalisation du placement telles que, la largeur du tissu, le numéro de commande du client, la référence du vêtement, les tailles à mettre sur un même placement.

Les éléments constitutifs du placement apparaissent à échelle réduite dans la partie supérieure de l’écran, alors que le rectangle de tissu, qui est à la même échelle que les éléments, apparaît en bas de l’écran.

À l’aide d’un crayon optique, l’opéra­teur, va déplacer et placer les éléments dans le rectangle. La position des élé­ments est automatiquement ajustée en respectant le droit-fil, les tolérances d’espacement, la rotation des éléments. Lorsque le placement est terminé à l’écran, l’opérateur apprécie l’efficience obtenue et juge s’il a obtenu la meilleure rentabilité. Le placement identifié est sauvegardé et stocké dans la mémoire du système. Il est possible à tout moment de le rappeler à l’écran pour le modifier.

Le système informatique pour la réalisa­tion du placement est connecté à une table traçante qui permet d’obtenir, après manipulation, le placement sur papier en grandeur réelle.

■   Placement de patrons réalisé sur écran avec le logiciel Diamino BasicMark de Lectra Systèmes

Ce logiciel permet tous les types de placements (uni, carreaux ou avec motifs).

Toutes les informations sont visualisées au fur et à mesure sur l’écran pour un contrôle permanent du tra­vail. Diamino BasicMark comporte des fichiers de contraintes tissu et vête­ment permettant de placer les pièces en fonction des spécificités des produits et de diminuer ainsi les erreurs de positionnement.

Le placement automatique optimise le savoir-faire du placeur, il se libère ainsi de toutes les opérations fastidieuses. Avec ce logiciel, il est possible d’effec­tuer un placement de manière facile et rapide, car le placeur peut donner des paramètres à chaque type de produits (homme, femme, enfant, lingerie) qui permettent d’atteindre le meilleur rap­port entre la surface utilisée par les pièces et la surface des pertes (effi­cience).

Vidéo : Le vêtement : La recherche de métrage

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Le vêtement : La recherche de métrage

← Article précédent: Le vêtement : Le patronnage Article suivant: L’Art: l’architecture de l’inde ancienne


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site