Le vêtement : Le patronnage

> > Le vêtement : Le patronnage ; écrit le: 22 mars 2012 par La rédaction modifié le 22 octobre 2018

Cette étape se situe entre la conception et la découpe du vête­ment. Il est donc indispensable de respecter sa mise en œuvre, car une erreur fausserait tout le processus de fabrication. Une fois réalisé, le patronnage doit être archivé afin d’être repris tel quel ou modifié lors d’une collection suivante.

Comment obtenir un patronnage ?

□   Il existe deux manières d’obtenir un patronnage :

–    lorsque le moulage est terminé, la toile est démontée et reproduite exactement sur papier pour obtenir le patronnage du vêtement ;

–    on ajoute au patron transformé les valeurs de couture et toutes les indications nécessaires au montage du vêtement.

□   Les valeurs de couture sont un tracé de lignes parallèles qui dépendent :

–    des particularités du modèle (vêtement simple ou avec découpes) ;

–    du type de finition (vêtement terminé par un ourlet, un biais, une ganse) ;

–   du tissu (s’il est délicat, glissant, s’il s’effiloche) ;

–    du barème de mesures (interne à l’entreprise ou normalisé).

□   Les éléments du patronnage sont des gabarits autour desquels le coupeur pourra tracer pour découper les vêtements. Un matériel simple est nécessaire pour sa réalisation (équerre, règle graduée, mètre ruban, compas et carton).

 Informations nécessaires à la coupe et au montage

□   Les valeurs de coutures sont généralement de 1 cm pour les encolures, emman­chures et assemblages (2 cm pour les tissus lâches), de 4 à 5 cm pour les ourlets (supérieur pour les vêtements d’enfants, qui demandent à être rallongés).

□   Lorsque le milieu dos ou le milieu devant est sans couture, le morceau doit por­ter 1 indication écrite « milieu devant ou dos au pli ». Ces milieux sont représentés par des traits mixtes alors que les bords boutonnés seront marqués par des pointillés.

□   Dans un tissu, il existe 3 sens (chaîne, trame, biais) qui devront, suivant les cas, être indiqués sur toute la longueur des éléments du patronnage de la façon sui­vante :

–  droit-fil chaîne ou longueur (DL) – biais

–  droit-fil trame ou largeur (Dl)  – sens indifférent

□   Tous les morceaux du patronnage sont numérotés, en partant du plus impor­tant, et répertoriés dans un tableau appelé nomenclature. Le nombre de fois à cou­per le morceau de tissu doit être précisé.

□   Les crans sont des repères qui permettent de donner des précisions lors du montage. Ils font 4 mm de long et sont coupés lors de l’opération de découpage.

La qualité d’ûn patronnage

Un patronnage se fait toujours par rapport à la moitié du corps (côté droit pour la femme, côté gauche pour l’homme), sauf pour les vêtements dissymétriques. Il permet de vérifier la transformation. Il doit être exact, clair et précis.

Vidéo : Le vêtement : Le patronnage

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Le vêtement : Le patronnage

← Article précédent: L’art :les mayas, les aztèque et les incas Article suivant: Le vêtement : La recherche de métrage


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site