L’écharpe soierie

> > L’écharpe soierie ; écrit le: 14 mars 2012 par La rédaction

Voici un exemple d’entre-deux qui joue sur deux matières subtiles : une soierie joliment tissée et un ruban de mousseline transparente. Réalisé de la même façon mais avec des dimensions différentes, ce modèle contrasté se transformera en un rideau raffiné, une housse exotique pour coussins ou une surnappe multicolore.

Le métrage de tissu

Pour ce modèle, il vous faut au total 90 cm x 1,40 m de tissu. Mais avec cette technique, le métrage s’étudie surtout pièce par pièce. Vous trouverez ci-dessous les mesures des bandes composant la surface de l’écharpe.

La coupe

Taillez deux bandes de 45 cm x 1,40 m dans le tissage soierie. À chaque extrémité des bandes de soierie, ôtez une bande de 12 cm ainsi qu’une autre de 20 cm de largeur. Il reste deux bandes de 45 cm x 76 cm.

Coupez également huit bandes de 45 cm de longueur dans le ruban de mousseline.

Le plus machine

Sur un travail d’entre-deux, il est intéressant d’ajouter une surpiqûre avec l’un des points de broderie fantaisie acces­sibles aujourd’hui sur certaines machines. Un simple point de surpiqûre peut aussi convenir. Faites un échantillon pour ajus­ter le réglage du point et l’adapter à la largeur de l’entre-deux. Réalisez le point fantaisie à 3 mm du bord des pièces plates, au-dessus de la piqûre, et de part et d’autre de l’entre-deux.

Vidéo : L’écharpe soierie

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : L’écharpe soierie

← Article précédent: Le nounours en peluche en 6 étapes Article suivant: L’écharpe soierie en 4 étapes


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site