➔ ARTS ET DECORATION

Lin

> > Lin ; écrit le: 14 avril 2012 par La rédaction


les pédoncules de certaines plantes dicotylédones permettent d’obtenir des fibres.
Le lin en est le meilleur exemple : il est tiré des tiges du Linum usitatissimum. Le plus vieil exemple connu de tissu de lin est un vêtement, un peu semblable à une chemise, de la période de l’Ancien Empire égyptien, datant de 2800 avant J.-C.

Le traitement du lin:

On ôte d’abord les graines en passant les tiges à travers un peigne grossier. Elles sont ensuite plongées dans l’eau pour que les fibres puissent être facilement séparées des parties ligneuses. Les tiges sont ensuite battues ou écrasées dans un appareil de bois à charnière. Pour finir, elles sont nettoyées des débris de bois qu’elles peuvent encore contenir, puis peignées avec un camail doté de dents de fer. On obtient ainsi un produit qui peut être filé et tissé.

Usages:

Depuis la période des pharaons, le lin sert à produire des tissus de qualité portés par les puissants – parfois par l’ensemble de la population en certaines occasions particulières. Il sert fréquemment de support aux travaux d’aiguille et, si le coton l’a remplacé dans l’usage quotidien, des chemises et des corsages de lin artistement brodés demeurent aujourd’hui encore en Europe centrale les atours préférés lors des mariages. Toutefois, draps et linge de table, autrefois en lin, sont désormais réalisés avec des tissus moins coûteux.

Vidéo : Lin

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Lin


← Article précédent: Ecorce Article suivant: Autres fibres de tissu


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles