Non-tisses

> > Non-tisses ; écrit le: 14 avril 2012 par La rédaction

Les premiers textiles furent créés en manipulant des fibres avec les doigts. On pense que ce fut au départ une transposition des techniques de tressage des paniers : boucles, nœuds ou torsions. La principale différence ne tenait donc pas à des problèmes techniques, mais au choix du matériau. Le textile obtenu ainsi serait aussi souple et flexible que la fibre dont il était fait. En ce domaine, certaines méthodes ainsi mises au point étaient si efficaces que dans certaines parties du monde, comme le centre et l’est de l’Amérique du nord, on n’eut jamais besoin de métier à tisser ; même quand il fut introduit beaucoup plus tard par les colons blancs, les techniques traditionnelles survécurent.

Portabilité:

Avec les non-tissés, l’inutilité du métier, le caractère minimal de l’équipement, font qu’un travail en cours peut être facilement transporté et repris chaque fois qu’on en a l’occasion. On se doute que c’est là un point décisif pour les nomades, ou ceux qui ne peuvent consacrer beaucoup de temps à la fois à une tâche unique. En ce domaine, le meilleur exemple est celui du tricot, pratiqué dans le monde entier par des hommes aussi bien que des femmes, et qui est aujourd’hui encore un art domestique très répandu. Dans les Hébrides, en Ecosse, certains sont toujours capables de tricoter d’une main, tout en s’occupant d’un bébé, ou en préparant le souper, de l’autre. Du temps de la pêche à la baleine, les marins, partis pour des mois, voire des années, passaient beaucoup de temps à se tricoter des vêtements ou à nouer de la ficelle pour en faire des objets utiles.

Cadres:

Certains textiles, comme le crochet, n’ont besoin que d’être maintenus avec les doigts pour garder leur forme et leur structure ; mais d’autres doivent être attachés à un point fixe, ou sur un cadre, comme c’est le cas du sprang. Il faut pour cela des dispositifs simples, équivalents rudimentaires du métier.

Fils de chaîne et fils de trame:

La plupart des techniques se dispensant de métier n’utilisent qu’un ensemble d’éléments : fils de trame (filet, tricot, crochet) ou fils de chaîne (sprang, macramé, tressage).

Vidéo : Non-tisses

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Non-tisses

← Article précédent: Raphia et feuilles Article suivant: Noeuds, liens et boucles :


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site