Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ARTS ET DECORATION

Raphia et feuilles

Vous êtes ici : » » Raphia et feuilles ; écrit le: 14 avril 2012 par La rédaction

Raphia et feuillesle raphia est tiré des feuilles d’un palmier, Raphia ruffia ou R. taedigera, qui pousse abondamment en bordure des forêts tropicales d’Afrique occidentale et centrale, ainsi qu’à Madagascar. Parvenues à maturité, ces feuilles peuvent atteindre 15 mètres de long ; mais on ne les utilise qu’avant le terme de leur croissance.

Fabrication du raphia:

Les feuilles sont prélevées sur l’arbre avant d’avoir atteint 2 mètres de long.
Le dessous, très tendre, en est ôté avec la lame d’un couteau, ou pelé à la main. Ces fibres translucides sont nouées en hanks puis séchées au soleil. Chacune d’elles est ensuite fendue dans le sens de la longueur- à la main, avec un peigne ou une coquille d’escargot – . pour donner un filament soyeux d’environ un mètre de long.



Usages du raphia:

En Europe et en Amérique, le raphia est principalement utilisé, comme corde ou ficelle, par les jardiniers. Mais on peut en faire des textiles raffinés, voire luxueux, comme ceux de République démocratique du Congo ou de Côte-d’Ivoire. Ils font généralement moins d’un mètre de côté, leur taille étant limitée par la longueur d’un filament de raphia, bien qu’on puisse coudre plusieurs pièces ensemble, ainsi pour les jupes de danse. En RDC, les Kuba installés près du fleuve Kasai produisent ainsi des textiles d’aspect velouté ornés de broderies. A Madagascar, on tord ensemble des fibres de raphia afin d’obtenir un filé suffisamment long pour être tissé sur un métier, tandis qu’au Nigeria on se contente parfois de les nouer l’une au bout de l’autre.

Autres fibres tirées de feuilles:

sur les îles Tanimbar, on tisse des ikat de chaîne à partir de fibres prélevées sur le palmier Borassus fiabdliformis ; dans d’autres régions d’Indonésie, on obtient des fils avec les palmiers Sago et Pandanus.
Dans le sud-ouest des Etats-Unis, les fibres du yucca, Yucca aloifolia, furent autrefois utilisées pour fabriquer des sandales et des paniers, tandis qu’une autre plante du Nouveau Monde, Agave sisalana, fut introduite aux Canaries par les Espagnols afin de produire du sisal : son usage s’est ensuite répandu dans bien des régions tropicales de la planète.

Vidéo : Raphia et feuilles

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Raphia et feuilles

https://youtube.com/watch?v=MVdE8hAx8zw

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles