Peindre à l’engobe

Vous êtes ici : Accueil » les argiles » Peindre à l’engobe

Napper une pièce d’engobe ou la tremper crée une couverte plate et opaque, tandis que le pinceau propose des variations plus subtiles de l’épaisseur et des ombres. Veillez à être à l’aise avec votre pinceau et choisissez-en un que vous puissiez charger généreusement, l’engobe étant lourd. Les pinceaux chinois conviennent particulièrement bien aux approches calligraphiques et les brosses larges ou hake aux grands aplats. Pinceaux pour la calligraphie, les aplats ou les ombres : le choix est vaste. Optez pour celui avec lequel vous vous sentez à l’aise.

  • Réalisez un dessin monochrome à l’engobe noir, avec un pinceau chinois pour calligraphie. Très souple, il permet déjouer sur l’épaisseur.
  • Le dessin lui-même est assez conventionnel, mais les touches libres et souples du pinceau lui donnent de la personnalité.
  • Très expressif, le pinceau convient à toutes sortes d’emplois. Ici, la pointe trace des pois.
  • La glaçure couleur miel posée sur la peinture à l’engobe fait ressortir ses magnifiques couleurs.

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié