/*

Effets de plumes et marbrures

Vous êtes ici : Accueil » les argiles » Effets de plumes et marbrures

Les effets de plume méritent bien leur nom car non seulement ils rappellent l’apanage des volatiles, mais nécessitent souvent une plume pour étirer l’engobe.
Il faut une main sûre et une bonne maîtrise de la poire à engobe : essayez de vous entraîner. Toutes les couleurs conviennent, mais ici nous avons choisi un engobe noir traditionnel (brun avant la cuisson), avec des traits blancs et une glaçure couleur miel.

Les effets de plumes sont infiniment plus difficiles à réaliser sur une pièce en relief que sur une surface plate, mais n’en sont pas moins possibles.
Les marbrures trouvent leurs racines dans la poterie rustique. La première étape consiste à enduire d’une couche d’engobe la pièce – assiette ou forme simple – ayant la consistance du cuir. Pendant toute la durée du décor et du séchage, l’objet reste sur une planche en bois. L’épaisse couche d’engobe nécessaire pour cet effet ramollit considérablement l’argile, qui s’affaisserait en l’absence de soutien. Si elle est moulée, laissez-la dans le moule pour quelle ne se déforme pas et ne la démoulez qu’une fois rigide.

Effets de plumes sur un plat

  • L’assiette à fond plat et en argile blanche, qui a la consistance du cuir, reçoit une couche d’engobe brun. Le surplus est égoutté et le bord nettoyé.
  • Tracez des traits parallèles d’engobe brun sur le fond. Il est important d’exercer toujours la même pression sur la poire, de bien la remplir et de faire couler préalablement l’engobe jusqu’au bout du bec. Une main sûre s’impose ici et les erreurs sont fréquentes – si cela vous arrive, marbrez pour les cacher.
  • Avec une plume, étirez l’engobe dans , un sens, en respectant toujours le même écart. En cas d’erreur, essuyez l’engobe et recommencez, mais le plat sera mou et plus disposé à se déformer ou à s’affaisser.

Marbrer un plat

  • Posez un fond d’engobe brun, comme pour les effets de plumes, puis des pois d’engobe blanc.
  • Remuez le plat pour former des traînées. Les motifs intéressants qui apparaissent au début s’affinent et les engobes se mélangent au fur et à mesure.
  • À vous de décider quand il faut arrêter. Si vous remuez encore le plat, l’engobe sera plus mélangé et les lignes moins précises. Le motif offre une belle variété, l’engobe étant plus concentré sur les bords.

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié