Généralités : flattez vos sens

> > Généralités : flattez vos sens ; écrit le: 9 avril 2013 par La rédaction

Nous sommes tous des créatures sensuelles, et un bon jardin doit toucher chaque nerf de notre corps – et notre âme, pour les plus merveilleux.

la vue

Plus fréquemment et plus intensément que tout autre sens, la vue nous met en relation directe avec le jardin.

Nous voyons le jardin depuis la maison, aussi aménagez des points de vue attractifs depuis le plus grand nombre possible de pièces. Pensez à chaque surface vitrée et chaque porte comme à un cadre autour d’un tableau.

Une fois dans le jardin, nous subissons des stimuli visuels incessants – notre regard nous attire vers de nouveaux centres d’intérêts. Tentez le spectateur en aménageant des allées ou des passages entre deux zones. Une allée sinueuse encouragera à se promener dans un grand jardin. Dans un petit, l’astuce consiste à emmener l’œil en promenade, à l’aide d’un sol décoratif, de jolies clôtures, de mobilier et de pots de fleur intéressants, de plantes colorées ou aux formes inhabituelles.

Un bon jardin révèle de plus en plus de lui-même (et de son créateur) à mesure que vous l’observez plus longuement et intensément. Aussi pensez à créer des relations entre ses éléments – de couleur, de forme, de taille, etc. Des surprises, aussi : tout ce qui est partiellement caché devient, paradoxalement, plus intéressant.

Offrez au regard un centre d’intérêt reposant entre deux parcours «découverte» – en incitant, par exemple, l’œil à s’attarder sur un bel objet.

l’odorat

Fermez les yeux et respirez lentement par le nez. Imaginez maintenant que chaque plante d’un jardin ait été choisie autant pour son odeur que son aspect. Prêtez davantage attention aux fleurs parfumées et aux feuillages odorants et votre jardin va soudain acquérir une tout autre dimension. Près des fenêtres, le long des allées et des clôtures, des senteurs exotiques ou inattendues surprendront et raviront les passants. De plus, les floraisons très parfumées attirent de superbes papillons! Apprenez à savourer le parfum de la terre sèche après une soudaine averse, de l’herbe fraîchement coupée ou des feuilles d’automne. Et faites brûler des bougies parfumées dans l’air du soir immobile.

l’ouïe

Les glouglous et clapotis de l’eau en mouvement, le bruissement du vent à travers les feuilles et ses plaintes dans les ramures hivernales, les chants et gazouillis des oiseaux, les vrombissements et crissements des insectes ne sont pas des plaisirs fortuits, ce sont des forces de vie essentielles que tout jardin se doit d’intégrer.

Réglez le débit de votre pompe pour que votre vasque ou fontaine de bassin fasse un joli bruit. Plantez des bambous, des hautes herbes ou des sapins et écoutez le vent murmurer au travers. Disposez dans les arbres des boules de graines et des nichoirs à oiseaux – et oubliez les pesticides. Un jardin silencieux est un lieu triste et stérile.

le toucher

Le toucher est intime et source de plaisir. Pensez à un baiser, une caresse. Le doux duvet de plantes comme Stachys byzantina, la sauge argentée (Salvia orgentea), la verveine (Verbascum bombyciferum) nous implore presque de les caresser. Peu de gens peuvent s’empêcher d’ôter des pelures de troncs d’arbres tels que le bouleau argenté (Betula papy fera), le cerisier ornemental (Prunus serrula) ou l’érable de papier (Acer grise um), et nous tapotons tous au passage les rondeurs des topiaires. Et qui ne sent pas l’âme d’un grand explorateur en écartant du passage la branche indisciplinée d’un arbuste ou les lianes d’une plante grimpante? Aménagez donc partout où vous le pouvez de telles tentations tactiles – vous savez bien que vous en avez envie…

le goût

Un véritable potager offre une explosion de goûts mais bien peu d’entre nous ont le temps, la place et/ou l’énergie de produire tous nos fruits et légumes. Nous ne devons pas pour autant nous priver des saveurs de quelques produits faciles à cultiver. Les herbes aromatiques poussent pratiquement n’importe où ; pommiers, figuiers et vigne se palissent le long des murs et des clôtures ; des salades variées peuvent être cultivées dans les massifs de fleurs ou même en pots, tout comme les tomates et les fraises; et de nombreux pétales comestibles (capucine, bourrache, bleuet, souci) apportent leurs arômes inédits aux salades composées.

le sixième sens

Un jardin qui éveille tous vos sens vous fait sentir pleinement vivant et apporte bonheur et bonne humeur à tous ses visiteurs.

Il existe tant d’écoles et de style de jardins, tant d’approches critiques, que la réaction humaine «épidermique» est parfois ignorée ou oubliée. Pourtant c’est la seule règle: ce qui vous semble bien est bien.

Vidéo : Généralités : flattez vos sens

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Généralités : flattez vos sens

https://www.youtube.com/embed/raSd9VAXL1s

← Article précédent: Généralités : Vos envies Article suivant: Généralités : L’argent


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site