← Article précédent: Le règne de la lumière :le choc lumineux de l’impressionnisme Article suivant: Une passion pour le pourpre : les teintures et l’industrialisation de la couleur


Une réponse pour "Histoire vivante des couleurs : La technique impressionniste"

  1. François Casteran  8 novembre 2012 at 9 h 56 min

    Tout au long de l’article, il est fait mention de Vert Guillet. Il s’agit d’une erreur puisque le vert en question s’appelle Vert Guignet

    Répondre

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles