➔ ARTS ET DECORATION

L’Art : Friedrich Caspar David 1774-1840 Peintre

> > L’Art : Friedrich Caspar David 1774-1840 Peintre ; écrit le: 28 mars 2012 par La rédaction modifié le 24 octobre 2018


Né dans une famille allemande protestante, Friedrich reçoit une éducation très stricte. Son enfance est marquée par une série de drames : la mort de sa mère et de ses sœurs quand il a sept ans, puis celle de son frère qui se noie en tentant de lui sauver la vie. Friedrich est alors un jeune homme solitaire, qui passe de longues heures à se promener dans la campagne. La nature est pour lui une éternelle source d’inspiration et le moyen d’exprimer son sentiment religieux.

A vingt ans, il part pour Copenhague et entre à l’Académie des beaux-arts. Insatisfait de l’enseignement de cette école, il retourne s’installer en 1798 à Dresde, importante ville artistique allemande où il rencontre les peintres et les écrivains du nouveau groupe des romantiques. En 1805. Lors de l’exposition de Weimar, le célèbre poète allemand Goethe lui remet le premier prix pour ses sépias lavis monochromes d’un brun foncé).

Friedrich s’oriente vers la peinture à l’huile et développe alors un style personnel. Il conçoit ses paysages en observant la nature, qu’il charge d’une atmosphère religieuse. Lors de -es promenades, il réalise des études et peint l’œuvre définitive en atelier. La Croix et la cathédrale dans les montagnes est mal accueillie par le public, scandalisé par  l’emploi d’un paysage naturel pour un retable d’autel. Paradoxalement, cette œuvre lui apporte célébrité et commandes. Il compte parmi ses commanditaires le prince héritier de Prusse, qui lui achète -es derniers tableaux : Le Moine au bord de la mer et l’Abbaye dans un bois. Il est nommé à b Académie de Berlin puis élu membre de F Académie de Dresde, preuve de sa renommée.

En 1818. à quarante-quatre ans. Friedrich se marie et trouve enfin le bonheur. Victime, quelques années plus tard, d’attaques qui le rendent invalide, l’artiste continue cependant à peindre. Ses œuvres témoignent alors d’une très grande sensibilité à la couleur : Les Trois Ages de l’homme montrent une famille au bord de la mer; cinq voiliers, qui correspondent aux cinq personnages, se détachent sur un ciel coloré orange et bleu.


A sa mort, en 1840, Friedrich est presque oublié. Ce n’est qu’à la fin du XIXe siècle, avec l’avènement des peintres symbolistes, que son œuvre connaîtra à nouveau un réel succès et l’imposera comme le plus grand paysagiste romantique allemand .

Vidéo : L’Art : Friedrich Caspar David 1774-1840 Peintre

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : L’Art : Friedrich Caspar David 1774-1840 Peintre

← Article précédent: La peinture d’histoire Article suivant: L’Art : Gaudi Antoni 18 5 2-1926 Architecte


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles