L’Art : Klee Paul 1879-1940 Peintre

> > L’Art : Klee Paul 1879-1940 Peintre ; écrit le: 29 mars 2012 par La rédaction

Né à Berne, en Suisse, dans une famille d’artistes musiciens, Pau. Klee hésite longtemps entre la musique, la littérature et les arts plastiques. Son baccalauréat passé, en 1898, il s inscrit à l’Académie de Munich, travaille l’anatomie, puis part pour l’Italie où il dessine sans relâche. Le tournant décisif se produit en 1911, date à laquelle il rencontre Kandinsky et Franz Marc, adeptes de la non-figuration, qui lancent alors le groupe du Blaue Reiter, (« le Cavalier bleu »), pionnier de l’abstraction. À la même époque, la découverte du cubisme à Paris et des œuvres de Matisse l’enthousiasme.

En 1914, un autre choc vient confirmer sa vocation lorsqu’ il se rend en Tunisie. Il y découvre, comme Matisse deux ans plus tôt au Maroc, la  lumière et la couleur de l’Orient. Les aquarelles datant de cette période contiennent déjà en germe tous les éléments de son travail à venir. La géométrisation, la décomposition de l’espace optique, le détachement des couleurs participent de cette nouvelle organisation du tableau. Dès lors, Klee « ose » peindre à l’huile, technique qu’il n’utilise régulièrement qu’à partir de 1919.

L’année 1920 marque son entrée comme professeur au Bauliaus, où il enseigne pendant dix ans. Il développe durant cette période sa recherche sur les motifs linéaires et sur une tonalité de plus en plus subtile, comme en témoignent ses fameux damiers. En 1929, Klee a cinquante ans et il est fêté par les grands musées du monde. Une première rétrospective de son œuvre a lieu à Berlin puis au musée d Art moderne de New York.

Après le Bauhaus, Ki.ee est nommé à la chaire de technique picturale à l’Académie de Düsseldorf, qu’il doit quitter en 1933, chassé par les nazis. S’ouvre alors une période noire (Kt.EE est gravement atteint par la sclérodermie, maladie qui va l’emporter), qui se traduit sur la toile par l’apparition de motifs de plus en plus graves. Les visages deviennent sombres, l’ironie si poétique du peintre disparaît pour laisser place à des symboles spiritualisés évoquant la tristesse, l’angoisse et la mort.

Les titres de ses tableaux sont éloquents : La Peur (1934), La Mort et le feu (1940), Voyage sombre en bateau (1940).Klee meurt en 1940. Avec lui disparaît l’un des plus grands artistes du XXe siècle, qui, au même titre que Kandinsky ou Picasso, contribua à jeter les bases de l’art contemporain. Son œuvre prouve à quel point sa devise était pertinente : « L’art ne rend pas le visible, il rend visible »

Vidéo : L’Art : Klee Paul 1879-1940 Peintre

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : L’Art : Klee Paul 1879-1940 Peintre

https://www.youtube.com/embed/P2_o2f1vRIQ

← Article précédent: L’Art : Kandinsky Wassily 1866-1944 peintre Article suivant: L’Art : La Tour Georges de 15 9 3-1652 Peintre


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site