/*

Hyperréalisme

Vous êtes ici : Accueil » Peinture » Hyperréalisme
Hyperréalisme

ARTICLE

CONTEXTE

L’hyperréalisme, nommé aussi en anglais « photorealism » ou « supperrealism », désigne un courant de peinture et de sculpture né vers 1965 aux États-Unis.

La Documenta de Cassel, manifestation artistique importante, consacre l’hyperréalisme en 1972.

La figuration, « plus vraie que vrai » et sans émotion, observe le réel à travers la photographie.

Ce mouvement d’assez courte durée procède du pop art (—> POP ART) par la description de la société de consommation américaine et par le reportage sur la vie quotidienne. Il  reçoit un accueil largement favorable auprès du public et des collectionneurs.

CARACTÉRISTIQUES

Les tableaux sont peints à l’huile ou à l’acrylique. Certains peintres utilisent la technique de l’aérographe. Ils montrent le paysage urbain, ses enseignes publicitaires lumineuses, les cafétérias et les supermarchés ainsi que les constructions techniques (les motocyclettes, les voitures et les aéroports). En prenant la photographie pour base (diapositives et clichés projetés à l’aide d’un épiscope), ils modifient certains aspects à leur convenance (agrandissement, déformation, netteté). Les peintres choisissent des cadrages arbitraires et variés. L’exécution relève de la virtuosité froide du trompe-l’œil traditionnel et confère un aspect clinquant aux objets représentés.

ARTISTES

Au début des années soixante-dix, Ralph Goings (né en 1928) obtient un illusionnisme limpide à l’aide de l’aérographe. Robert Bechtle (né en 1932) peint la société des banlieues dans les grands formats.

Robert Cotthingham

(né en 1935) s’intéresse aux placards publicitaires tronqués et aux enseignes lumineuses.

Richard Estes

(né en 1936) présente l’architecture urbaine et insiste sur les jeux de reflets dans les vitrines. il  épure la représentation et peint avec de petites touches sensibles.

David Parrish

(né en 1939) reproduit des motos d’après des diapositives. Chuck Close (né en 1940) réalise des portraits en noir et blanc sur de

grands formats à partir de photos d’identité. L’artiste exagère le flou ou la netteté ainsi que l’aspect figé et déformant de la photographie.

Don Eddy

(né en 1944) affirme un style hyperréaliste à .partir de 1970 et subit l’influence de Rosenquist. Il s’intéresse aux carrosseries de voitures et aux vitrines de magasins.

OEUVRES

Foodshop

Estes, 1967, Wallraf-Richartz Muséum, Cologne.

Bumper Section XV : Isle Vista

Eddy, 1970, galerie lsy Brachot, Bruxelles-Paris.

Airstream Trailer

Goings, 1970, Museum Moderner Kunst, Vienne.

Triumph

Parrish, 1972, documentation, galerie lsy Brachot, Paris.

Linda

Close, 1976, Pace Gallery, New York.

VIDEOS

Vidéo : Hyperréalisme

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Hyperréalisme

http://www.youtube.com/watch?v=YzwJ-Jb-4h0

One Response to "Hyperréalisme"

  1. Pingback: Hyperréalisme | Encyclopédie savoir.fr | hyperréalisme | Scoop.it

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié