/*

Les glaçures à macro cristaux

Vous êtes ici : Accueil » art et pratiques des cuissons rapides » Les glaçures à macro cristaux
Les glaçures à macro cristaux

Ces glaçures requièrent un corps d’un blanc pur et lisse, afin qu’aucune impureté ou rugosité ne puisse ensemencer les cristaux, ce qui nuirait à la pièce finie. La porcelaine est donc le choix traditionnel pour ces glaçures, bien qu’un grès blanc et lisse donne des résultats presque aussi réussis. Toutes les méthodes de fabrication conviennent pour les objets destinés à ces glaçures, à condition de lisser la surface, soit quand ils sont absolument secs, soit au papier de carborundum après une cuisson de biscuit. Les formes simples telles que les bouteilles et les coupes conviennent tout particulièrement.

La cuisson des glaçures à macro cristaux se fait en atmosphère oxydante, puisque la réduction empêche la croissance des cristaux. Vous avez intérêt à utiliser un four électrique programmable, la cuisson étant assez complexe. Le pic se situe entre 1 260 et 1 300 °C, les derniers 200 °C étant atteints rapidement pour que la glaçure se fluidifie aussi vite que possible. Une fois le pic atteint, la température doit baisser aussi vite que possible de 200 °C. Ce qui l’amène dans la plage de croissance des cristaux, soit entre 1 100 et 975 °C. Les pièces restent à ce palier de trois à huit heures, où elles sont frittées, pour laisser les cristaux grandir et se former dans la matrice vitreuse.
Une réduction après-cuisson est envisageable pour les glaçures au cuivre, afin d’obtenir des cristaux cuivrés et lustrés. Sélectionnez les pièces cuites en oxydation et placez-les dans un four à gaz. Faites monter la température à 825 °C. Tandis qu’elle tombe à 550 °C sur une période de 90 minutes, l’atmosphère devient réductrice. Laissez le four refroidir naturellement.

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié