Généralités : le jeu des nombres

> > Généralités : le jeu des nombres ; écrit le: 9 avril 2013 par La rédaction

Lorsqu’il s’agit de plantes, de pots ou de tout autre élément décoratif, leurs nombres donnent le ton au jardin. Comptez sur eux.

un

Un seul objet est toujours facile à placer. Qu’il soit au centre ou sur le côté, l’œil mesure la puissance de l’unique.

deux

La plus simple manière d’encadrer une vue, signaler une entrée, souligner un banc ou une sculpture, attirer l’attention sur un escalier est d’utiliser une paire de pots ou de plantes identiques.

trois

Groupez trois pots identiques ou trois pots du même type mais plantés différemment, ou plantez en appliquant l’agencement classique de toujours: une plante haute et étroite, une plante de taille et de largeur moyenne, une plante basse et trapue.

quatre

Quatre objets identiques délimitent naturellement un espace formel. Le coin repos sera agrandi en encadrant le banc de quatre lauriers en pot; la plate-bande gagnera en élégance avec quatre rosiers sur tige, quatre topiaires de buis taillés en pyramide ou quatre pieds de lavande taillés en boule à chaque coin.

impair et gagne

Les grands groupes de plantes gagnent à comporter un nombre impair d’éléments. Si l’agencement est symétrique, un élément central doit unir les deux parties miroirs. Si c’est un agencement asymétrique d’un nombre paire d’éléments, le cerveau essaiera inutilement de trouver une symétrie – source d’inconfort visuel. Vous verrez que tout agencement de pots ou de plantes «raté» devient instantanément «réussi» en lui ajoutant ou enlevant un élément.

Vidéo : Généralités : le jeu des nombres

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Généralités : le jeu des nombres

https://www.youtube.com/embed/AYMFPoHAfoI

← Article précédent: Généralités : magie Article suivant: Généralités : de la couleur dans le jardin


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site