Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ARTS ET DECORATION

L’Art : Chagall Marc 1887-1985 Peintre

Vous êtes ici : » » L’Art : Chagall Marc 1887-1985 Peintre ; écrit le: 28 mars 2012 par La rédaction

L'Art : Chagall Marc  1887-1985  PeintreNé à Vitebsk, en Russie, en 1887, dans une famille pauvre de la communauté juive, Marc Chagall étudie, très jeune, la peinture. À vingt ans, il entre dans l’atelier de Léon Bakst à Saint-Pétersbourg, où il découvre la peinture de Cézanne, « celui qui peignait des cubes » et de Van Gogh, « l’homme à l’oreille coupée ». En 1910, il réalise enfin son rêve : aller à Paris.

Il peut enfin voir cette peinture qui le bouleverse. Émerveillé par la liberté avec laquelle les artistes utilisent la couleur et par la révolution qu’avait initiée le cubisme, Chagall se persuade qu’il peut traduire en images ses souvenirs et ses visions inspirées par le folklore de sa ville natale. Il décompose le tableau en plans successifs et en facettes multiples, les personnages sont peints avec naïveté et avec une apparente maladresse. La couleur vive et contrastée inonde la toile et renforce la construction de ses scènes champêtres où se promènent des joueurs de violon. « Mes sujets, je les ai apportés de Russie, et Paris a jeté sa lumière dessus », écrit-il.



Enthousiasmé par sa peinture, Guillaume Apollinaire, poète et critique d’art, voit dans ce jeune peintre juif, venu de l’empire des tsars, celui qui allie la poésie et la peinture. Grâce à son intervention, Chagall expose à Berlin en 1914.  Lorsque la révolution éclate en octobre 1917, il est à Vitebsk et propose de créer une école d’art. Nommé directeur, il est vite en désaccord avec les artistes de l’avant-garde, comme Malevitch. Il démissionne et quitte la Russie en 1922, impatient de retrouver Paris.

Il s’arrête à Berlin, apprend l’art de la gravure, et réalise ses premières illustrations pour son autobiographie, Ma vie. Dès son retour à Paris en 1923, il accepte d illustrer, pour le marchand de tableaux Ambroise Vol- lard, les Fables de La Fontaine, puis les scènes de la Bible. Animé d’une grande ferveur religieuse, il commence une longue série de gravures où la couleur exprime la méditation de l’artiste, qui trouvera son aboutissement dans les grandes toiles du Message biblique, après 1950.

Les souvenirs de son enfance habitent toujours sa peinture. Les bouquets, comme celui des Mariés de la tour Eiffel, apparaissent, éclatants de couleurs, symboles de la joie de vivre de l’artiste. Les amoureux sont dans le ciel avec les animaux – le poisson et le coq -, les fleurs traversent l’espace avec les anges et les musiciens volants.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Chagall vit aux Etats-Unis, une longue et douloureuse période d’exil. Il peint les villages incendiés, les hommes en fuite et les juifs martyrisés traduisant son angoisse dans La Chute de l’Ange.

Revenu en France en 1950, il s’installe à Saint-Paul-de-Vence, dans la solitude et la méditation de son atelier. Les commandes ne cessent d’affluer. Il s intéresse à la sculpture, réalise des vitraux, des céramiques et peint, en 1964, le  plafond de l’Opéra de Paris.  Peintre-poète du XXe siècle et créateur d’images, il ouvre les portes d’un monde que contemplent les animaux de l’Apocalypse .

Vidéo : L’Art : Chagall Marc 1887-1985 Peintre

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : L’Art : Chagall Marc 1887-1985 Peintre

https://www.youtube.com/watch?v=o9sdxTmvB6Q

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles